Le FBI enquête sur le cas d'un détournement numérique d'une somme de 1,3 millions de dollars en Bitcoins. Le cas est lié directement au grand piratage qui a eu lieu en août dernier contre l'entreprise Bitfinex.

Après une grande opération de piratage qui a permis aux malfaiteurs de voler 72 millions de dollars en Bitcoins en aout dernier et qui a amené une chute de la devise, le FBI est en train d’investiguer sur un nouveau cas de piratage concernant le vol de 1,3 million de dollars en Bitcoins qui serait lié à la première affaire. Selon le rapport de la police, un individu de la ville Cambridge, Massachusetts, aurait porté plainte en septembre 2016.

L’individu ferait partie du même réseau qui a été ciblé par les hackers dans la grande attaque d’aout, visant Bitfinex. En effet, la victime du vol a déclaré qu’elle avait environ 3,1 millions dollars sur son compte Bitcoin, mais que, après les piratages d’aout, elle aurait trouvé « seulement » 2,1 millions de dollars.

piratage-donnees

L’entreprise Bitfinex aurait donné à la victime des documents de reconnaissance de dettes pour pouvoir continuer à nourrir son flux d’argent. Cependant, la dette envers la victime inconnue du Massachussetts a été réduite à 720 000 dollars. En outre, le fonctionnement économique et la nature légale de ces documents-là — appelés IOU tokens en anglais — n’ont pas été encore expliqués par l’entreprise.

En effet, Bitfinex a déclaré que « les conditions spécifiques concernant l’utilisation de ces documents seront expliquées dans une annonce future  ». Un poil trop de mystères pour des clients qui ont été tout simplement dérobés et qui ont perdu des sommes parfois colossales.

Dans le même temps, la même entreprise offre une récompense de 3,5 millions de dollars à quiconque pourra lui donner des informations concernant les pirates qui l’ont ciblée. Une grosse somme, mais rien en comparaison des pertes des clients.

Save

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés