Après une charge inattendue contre Wikipédia, le compte Twitter de l'opérateur Orange a fait marche arrière et présenté ses excuses.

Ce vendredi matin, ce ne devait pas vraiment être facile d’être le community manager du compte Twitter relayant les actualités de l’opérateur Orange en France. Il aura en effet suffi d’un simple message posté sur le réseau social pour déclencher une vague de protestations. Ce qu’il s’est passé ? Orange a cherché maladroitement à pointer du doigt les erreurs pouvant figurer dans Wikipédia.

Ni une, ni deux, des voix sont montées au créneau pour s’étonner de la charge sans motivation apparente faite par l’opérateur. Parmi elles, celles d’Adrienne Charmet, qui fut présidente de Wikimédia France de 2009 à 2011, et Rémi Mathis qui lui a succédé jusqu’en 2014. Une offensive d’autant plus surprenante qu’il fut un temps où Orange avait signé un accord avec Wikipédia pour puiser dans l’encyclopédie

Devant la bronca, Orange a préféré faire marche arrière. Si le message contesté est encore visible sur Twitter, il est désormais accompagné d’une seconde réaction dans laquelle le géant des télécoms se dit désolé d’avoir été à l’origine d’une polémique avec l’encyclopédie. « Nous sommes navrés et nous nous excusons pour ce tweet malheureux, surtout que nous utilisons tous Wikipédia ».

À lire sur Numerama : Rancunier  ? Orange critique le nombre d’erreurs dans Wikipedia

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés