Apple et le Fonds mondial pour la nature lancent une opération « Apps pour la Planète ». Jusqu'au 24 avril, les applications impliquées dans l'initiative reverseront la totalité de leurs gains pour soutenir des actions en faveur de l'environnement.

Apple se préoccupe de l’environnement et tient à le faire savoir. Aussi depuis jeudi, le géant de l’électronique grand public participe à une opération de communication aux côtés du Fonds mondial pour la nature (WWF), une ONG internationale se consacrant à la protection de la nature et de l’environnement et des animaux.

Avec l’opération « Apps pour la Planète », Apple et toutes les applications engagées à ses côtés reverseront la totalité des recettes et des achats intégrés pour contribuer à l’action de la WWF. Démarrée jeudi, cette campagne de sensibilisation se terminera le dimanche 24 avril, soit deux jours après le Jour de la Terre.

Sur l’App Store, les applications ayant rejoint l’initiative aux côtés du Fonds mondial pour la nature et de la firme de Cupertino ont mis à jour leur logo en vert et bleu pour manifester leur soutien. On trouve surtout des jeux vidéo comme Hearthstone, Candy Crush Soda Saga, SimCity BuildIt, Angry Birds 2, mais une application de messagerie instantanée, Line, et plusieurs autres programmes.

Plusieurs rubriques sont disponibles (conserver les forêts, faire face au changement climatique, protéger l’eau douce, préserver les océans, soutenir l’alimentation durable, sauvegarder les espèces), mais les applications figurant dans chacune d’entre elles ne sont pas toujours en rapport. Certaines sont d’ailleurs dans plusieurs catégories à la fois.

Apps pour la planète

L’opération « Apps pour la Planète » n’est pas sans rappeler la campagne conduite fin 2014 contre le sida. À l’époque, l’entreprise américaine avait sollicité sa clientèle pour qu’elle dépense sur sa boutique afin de aider à lutter contre le VIH. Dans le cadre de l’opération RED, Apple avait promis de reverser une partie des bénéfices. Avec « Apps pour la Planète », le groupe va plus loin en reversant 100 % des gains.

L’environnement est devenu un domaine lequel Apple communique beaucoup. En mars, le groupe a par exemple mis en avant Liam, son robot recycleur d’iPhone pour illustrer ses efforts contre le gaspillage. La société fait également de gros investissements au niveau des data centers afin de les rendre plus propres, ce qui n’a pas échappé à Greenpeace, qui lui attribue désormais de bonnes notes dans ce secteur.

Crédit photo de la une : Jay Mantri

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés