Barack Obama n'aime plus les selfies. Mais est-ce que la sortie du Président des États-Unis contre ce phénomène de société peut avoir une influence sur la pratique en France ?

Souvent, la France a quelques tendances de retard sur son voisin américain. Si, fort heureusement, la peoplisation et le show politique n’en est pas aux extrêmes américains dans nos contrées, il se pourrait que les choses se calment de l’autre côté de l’Atlantique. En tout cas, Obama a, le premier, jeté un pavé dans la mare : il n’en peut plus des selfies et de l’espèce de marketing individualiste qui entoure les rencontres entre un candidat et ses supporters.

Dans un discours à ses fidèles Démocrates, le President of The United States of America n’y est pas allé par quatre chemins : « C’est une chose qui a changé. Si nous avions eu des smartphones la première fois que j’ai fait campagne, je ne suis même pas sûr que j’aurais été candidat.  » Ce que Barack Obama regrette, c’est la proximité directe avec ses électeurs : « Comme les gens ont leur smartphone dans la main, ils ne me serrent plus la main.  » a-t-il poursuivi. En d’autres termes, on est passé d’une société où toucher une personne célèbre, qu’elle soit politique, culturelle ou issue des nombreuses ramifications du divertissement a été remplacé par la photo souvenir ou la photo tout court.

Mais quelle est la situation en France ? Nous avons fait confiance à Google Images pour taper quelques requêtes sur des femmes et hommes politiques, élus ou candidats à la présidentielle de 2017. Voici nos résultats.

Capture d’écran 2016-02-11 à 09.53.50

Alain « Beer Pong » Juppé n’a pas beaucoup de selfies à son actif. Et pour cause, cela ne fait pas si longtemps candidat à la primaire des Républicains français travaille son image de marque sur le web. Si bien que sur la requête, Google Images déraille dès la deuxième ligne.

Capture d’écran 2016-02-11 à 09.53.21

Le Président de la République française, François Hollande, est peut-être le plus selfisé de la classe politique française. On se souvient des journées de patrimoine, l’an passé, où des milliers de Français avaient fait la queue pour visiter l’Élysée et avoir la chance de se prendre en photo avec le président socialiste. Résultat, la requête sur son nom avec selfie est très fournie.

Capture d’écran 2016-02-11 à 09.53.03

Nicolas Sarkozy est aussi pas mal représenté dans la catégorie selfie de Google Images, même si pas mal de photographies ne sont pas de lui ou ne sont pas des selfies dès les premières lignes. On se souvient surtout de la vidéo où Sarkozy découvre un drone.

Capture d’écran 2016-02-11 à 09.56.51

Jean-Luc Mélenchon, qui a annoncé sa candidature aux présidentielles de 2017 sans le Front de Gauche n’est pas trop selfie. On en trouve guère qu’un ou deux sur une requête à son nom… et d’autres photos plutôt étranges, comme le fameux cliché avec un aigle qui a fait 10 fois le tour du web.

Capture d’écran 2016-02-11 à 09.56.02

Anne Hidalgo n’a tout simplement pas de selfie sur une requête simple. Ou plutôt si, un seul, et pas n’importe lequel : avec Leonardo Di Caprio. Niveau classe, la Maire de Paris gagne le game haut la main.

Capture d’écran 2016-02-11 à 09.55.19

NKM n’est pas Maire de Paris, mais elle a quelques selfies à son actif, qui ne sont pas des plus intéressants. Elle se retrouve malheureusement avec le lama de Anne

Capture d’écran 2016-02-11 à 09.54.13

Emmanuel Macron n’a pas beaucoup de selfie, mais a l’air d’adorer ça. Avec les jeunes, on a l’impression qu’il joue presque au photobomb.

Difficile de dire pour le moment si la tendance du selfie passera en 2017 pour revenir à des artifices de campagne plus tactiles, mais on doute que nos candidats, députés et représentants abandonnent cette mode qui marche encore plutôt bien dans nos contrées. A-t-elle un intérêt quelconque pour gouverner ou faire avancer la France ? Pas sûr.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés