Alors qu'une opération de police d'envergure se déroulait dimanche soir à Bruxelles, la population a respecté les consignes de ne pas en donner les détails sur les réseaux sociaux. À la place, ce sont des photos de lolcats qui ont circulé.

Face à la menace terroriste, les Belges ont su réagir avec un humour enthousiasmant dimanche soir alors même que la capitale, Bruxelles, faisait l’objet d’une importante opération de police. La population, qui avait reçu la consigne de s’abstenir de publier quoi que ce soit sur les réseaux sociaux qui aurait pu compromettre la réussite de la mission des forces de l’ordre, a en effet respecté la consigne… et détendu l’atmosphère en publiant des lolcats toute la soirée !

Tout a commencé lorsque la police fédérale belge a publié un message demandant aux riverains de « respecter le silence radio sur les médias sociaux concernant les opérations de police en cours à Bruxelles ». Au cours du week-end, la ville est en effet passée en état d’alerte maximum, en prévision d’une éventuelle attaque terroriste : la circulation des métros a été interrompue, les évènements publics ont été annulés et les Bruxellois ont été invités à rester chez eux.

C’est pourtant dans cette ambiance franchement lourde que les Belges ont su trouver la bouffée d’oxygène nécessaire et prendre les choses du bon côté. Très vite, le mot-clé #BrusselsLockdown sur Twitter, créé pour regrouper les conversations sur les évènements à Bruxelles, a été utilisé par les internautes pour décrire la situation avec des chats, à la manière des lolcats, un mème très populaire sur le net. Des photos ont très vite circulé pour plaisanter de la situation.

Même des journalistes belges ont joué le jeu, à l’image du quotidien Le Soir :

Mais c’est du côté des utilisateurs que les créations les plus amusantes ont vu le jour. Voici donc un petit florilège des messages les plus amusants que nous avons croisés ces dernières heures avec le mot-clé #BrusselsLockdown :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés