Des photographes ont pris des milliers d'images détaillées de la chapelle Sixtine. Leur objectif ? Utiliser cette archive en guise de base pour mieux restaurer à l'avenir -- si besoin -- les œuvres de ce haut-lieu du tourisme mondial.

La chapelle Sixtine, qui abrite, au Vatican, les chefs d’oeuvre du grand artiste de la Renaissance Michel-Ange, a été immortalisée sous tous les angles par des photographes afin de pouvoir la restaurer.

Cette base de données colossale comporte 270 000 images, prises pendant 65 nuits de travail au cours de ces 5 dernières années. En effet, les photographes pouvaient seulement accéder au monument entre 7 heures du soir et 2 heures du matin, car la chapelle est visitée par les touristes pendant la journée. En utilisant un échafaudage de 10 mètres et des objectifs télescopiques, les photographes ont stocké 30 To de photos dans un serveur du Vatican.

Antonio Paolucci, ancien directeur des Musées du Vatican, explique : « À l’avenir, cela nous permettra de connaître l’état de chaque centimètre de la chapelle telle qu’elle est aujourd’hui, en 2017. » Ainsi, le Jugement dernier et La Création d’Adam réalisés par Michel-Ange seront conservés dans toute leur gloire et beauté.

Crédits : Sebastian Bergmann

Une précision de 99,9 %

Elles seront aussi publiées par la maison d’édition Scripta Maneant sous la forme de 3 volumes, d’un poids de 9 kg chacun et dont 870 pages mesurent 60 cm de large et 130 cm de long.

Giorgio Armaroli, le directeur de Scripta Maneant, souligne : « Nous avons utilisé un logiciel de post-production pour reproduire la profondeur, l’intensité, la chaleur et la nuance des couleurs avec une précision de 99,9 %. »

Malheureusement pour les amateurs de la Renaissance, seulement 1 999 exemplaires seront distribués à un prix de 12 000 euros chacun.

Partager sur les réseaux sociaux