Musée du quai Branly. Vue de l'exposition " Persona, étrangement humain". Du 26 janvier au 13 novembre 2016.

Exposition en mezzanine Ouest.

Commissariat : Emmanuel Grimaud, anthropologue, chargé de recherche au CNRS
Conseiller scintifique : Anne-Christine Taylor-Descola, directeur de recherche émérite, CNRS


Nombreux sont les objets qui ont un statut plus proche de celui d’une personne que d’un simple objet. Objets d’art – occidental ou non occidental, populaire ou contemporain –, ou produits high tech – robots, machines, etc. – se voient régulièrement attribuer des capacités d’action insoupçonnées qui en font des quasi-personnes. Analysant le processus de transformation de la matière inerte à l’objet incarné voir animé, l’exposition explore les raisons contextuelles, les émotions provoquées (malaise, répulsion, fascination…), les relations tissées (solidarité, empathie, attachement…). Réunissant des objets de toute nature, souvent surprenants, parfois perturbants, PERSONA, Étrangement humain l’exposition fait la lumière sur ces « étranges humains ».

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés