Nouvelle Zélande
58 articles
Trier par :
  • 28 novembre 2014 - L'avenir s'assombrit pour Kim Dotcom, toujours sous la menace d'une extradition vers les USA. Battu politiquement avec son Parti de l'Internet, l'homme d'affaires est aujourd'hui dans les cordes au niveau financier. Le fondateur de MegaUpload se dit ruiné et brisé. Incapable de payer ses avocats, il doit désormais se défendre seul.
  • 20 septembre 2014 - Kim Dotcom, le fondateur de MegaUpload, n'a pas réussi à faire entrer le parti de l'Internet (Internet MANA) au parlement néo-zélandais. Son mouvement n'a recueilli que 1,3 % des suffrages. En outre, sa principale cible politique, le premier ministre sortant, John Key, devrait être reconduit à la tête du gouvernement après la victoire écrasante de son parti.
  • 15 septembre 2014 - Ce ne sera sans doute pas suffisant pour donner la victoire à un Internet Party encore très loin dans les sondages, mais c'est un coup dur pour le premier ministre John Key, à une semaine des élections. En Nouvelle-Zélande, les lanceurs d'alertes Edward Snowden et Julian Assange se sont réunis autour de Kim Dotcom pour dénoncer les mensonges de John Key sur la réalité des programmes de surveillance massifs mis en oeuvre...
  • 07 juillet 2014 - Kim Dotcom ne sera pas extradé cette année. Le fondateur de MegaUpload, qui combat son transfert demandé par les Etats-Unis, a obtenu un nouveau délai. L'audience a été repoussée au 16 février 2015.
  • 06 mai 2014 -
  • 18 avril 2014 - La justice néo-zélandaise a autorisé Kim Dotcom à récupérer ses biens qui avaient été saisis par les autorités suite au raid de la police dans son immense propriété. Ses voitures de luxe et ses comptes en banque sont notamment concernés. Les autorités ont toutefois la possibilité de faire appel.
  • 27 mars 2014 - En marge de ses activités entrepreneuriales, Kim Dotcom a des opinions politiques très tranchées. Alors qu'il est poursuivi dans le cadre de l'affaire MegaUpload, l'homme d'affaires vient de lancer un parti politique pro-Internet en Nouvelle-Zélande et compte participer aux élections législatives en septembre.
  • 18 mars 2014 - L'audience qui doit statuer sur la demande d'extradition de Kim Dotcom s'éloigne une fois encore. Alors qu'elle était programmée initialement quelques mois après la fin de MegaUpload, elle a été sans cesse repoussée. Elle vient à nouveau d'être reportée au 7 juillet, alors qu'un examen avait été fixé au 14 avril.
  • 03 septembre 2013 - Kim Dotcom se voit en leader politique. Le patron de Mega compte lancer un parti et participer dès que possible aux élections législatives néo-zélandaises. L'initiative, raillée par le premier ministre John Key, est toutefois le dernier exemple d'un mouvement ancien où les geeks, les technophiles et les individus adeptes du téléchargement se mettent à la politique pour défendre un autre point de vue... et...
  • 28 août 2013 - Après cinq années de débats et de rebondissements, le Parlement de Nouvelle-Zélande a adopté sa loi sur les brevets, qui exclue toute brevetabilité des logiciels.
  • 09 août 2013 - Kim Dotcom compte lancer sa messagerie sécurisée l'année prochaine. Dans un contexte très pesant pour le chiffrement des communications électroniques, le patron de Mega a par ailleurs fait savoir qu'il projette de déplacer certaines de ses activités en Islande, un pays considéré comme plus respectueux vis-à-vis du secret des correspondances.
  • 15 juin 2013 - Google a dévoilé Loon, un projet consistant à délivrer un accès à Internet via des ballons-sondes déployées dans l'atmosphère. Un test grandeur nature a actuellement lieu en Nouvelle-Zélande, impliquant plusieurs dizaines d'aérostats et de testeurs.
  • 15 juin 2013 - Dans une interview, Kim Dotcom a fait un rapprochement inattendu entre l'intervention de la police contre MegaUpload, son arrestation et le tournage du Hobbit en Nouvelle-Zélande. Selon lui, Warner Bros a fait comprendre au gouvernement néo-zélandais que le tournage de la trilogie dans ce pays dépendait de leur coopération pour contrer MegaUpload. Mais les allégations de Kim Dotcom souffrent d'un manque de preuves.
  • 13 juin 2013 - Une nouvelle vidéo révélant l'intervention des forces de l'ordre lors du raid sur la demeure de Kim Dotcom a été dévoilée. Les séquences filmées se concentrent sur la situation à l'extérieur de la maison, avec en particulier l'engagement d'une unité antiterroriste, l'arrestation de certains employés et l'enlèvement des voitures.
  • 10 juin 2013 - Kim Dotcom défendra son cas devant la cour suprême néo-zélandaise. Celle-ci a accepté d'entendre son recours dans le cadre de la procédure d'extradition vers les USA le visant. L'audience pour déterminer s'il faut transférer le fondateur de MegaUpload aux États-Unis doit avoir lieu en août.
  • 31 mai 2013 - Kim Dotcom a marqué un point important devant les tribunaux néo-zélandais. La justice a ordonné que l'ancien patron de MegaUpload puisse accéder à l'ensemble des pièces relatives à l'affaire. En outre, la police néo-zélandaise et le FBI devront détruire les copies de données réalisées suite à la perquisition et restituer les disques contenant des informations à...
  • 07 mars 2013 - La justice néo-zélandaise a autorisé Kim Dotcom à engager des poursuites contre les services secrets du pays, qui ont procédé à des écoutes illicites sur le fondateur de Mega ainsi que sur ses collaborateurs. Or, les conditions légales pour espionner l'équipe de MegaUpload n'étaient pas réunies.
  • 02 mars 2013 - L'accès à l'intégralité du dossier contre Kim Dotcom n'est pas un préalable indispensable dans la procédure judiciaire visant à l'extrader vers les USA. La cour d'appel de Wellington estime que le FBI n'a pas l'obligation de communiquer ses preuves à la partie adverse. Kim Dotcom compte porter l'affaire devant la cour suprême néo-zélandaise.
  • 15 février 2013 - Alors que la sortie de Mega était déjà un énorme pied de nez aux ayants droits qui pensaient avoir eu sa peau en obtenant son arrestation il y a un an, Kim Dotcom va plus loin en affichant des ambitions inattendues. Le plus sérieusement du monde, le fondateur de l'ancien MegaUpload annonce que Mega sera côté en bourse d'ici un an et demi. C'est en tout cas son intention, mais le succès de Mega n'est peut-être pas...
  • 11 février 2013 - En Nouvelle-Zélande, la riposte graduée a sanctionné un deuxième abonné à Internet. Accusé d'avoir piraté deux chansons via le protocole BitTorrent, l'homme devra payer 557 dollars néo-zélandais (environ 346 euros). Lors de son procès, il a indiqué ne pas être l'auteur des deux téléchargements. Ses deux enfants de 12 et 8 ans en seraient à l'origine.
  • Suite 1 /magazine/tag/Nouvelle Zélande/__page__/date
FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux