Lorsque le DVD a remplacé la cassette VHS, il avait pour lui une série d’avantages techniques par rapport à son ancêtre, qui devaient faciliter son adoption massive et rapide : image de qualité nettement supérieure, plus besoin de rembobiner, qualité de la vidéo constante dans le temps quel que soit le nombre d’utilisations, possibilité de zapper les scènes, de mettre en pause sans saut d’image, ajout des bonus, des sous-titres, du son 5.1, des montages multi-angles, etc. De plus pour encourager toute la chaîne à promouvoir le DVD, il offrait un gain de place (et donc d’argent) dans les rayons des grandes surfaces, et un transport moins cher grâce à un poids moins élevé que la VHS.

Le Blu-Ray n’a pas un tel éventail d’arguments à offrir aux consommateurs et aux distributeurs pour les convaincre d’abandonner le bon vieux DVD. Il offre une meilleure qualité d’image, mais sauf à disposer d’un téléviseur Full HD, c’est anecdotique. On ne s’attendait pas, dès lors, à ce qu’il rencontre un succès populaire immédiat.

Et pourtant, les signes convergent pour montrer que les consommateurs sautent le pas du DVD vers le Blu-Ray plus rapidement qu’ils n’étaient passés de la VHS au DVD. La proportion du nombre de films vendus en Blu-Ray par rapport aux DVD est en nette augmentation cette année, et un équipementier allemand confirme la tendance. La société Singulus, qui vend des presses de Blu-Ray double-couche, indique qu’elle a vendu 21 machines de duplication de Blu-Ray au premier trimestre, alors qu’il y a onze ans au moment du lancement du DVD double-couche, elle n’avait vendu que 17 machines. Pour Singulus, ça ne fait pas de doute. Ces chiffres montrent que le format est adopté plus vite que son prédécesseur.

Est-ce parce que le Blu-Ray intéresse vraiment les consommateurs ? Est-ce parce que Singulus a amélioré sa force commerciale ? Ou est-ce plus simplement le reflet d’une tendance générale au raccourcissement des cycles d’adoption des nouvelles technologies, qui presse le consommateur à changer de plus en plus vite son matériel pour rester au goût du jour ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés