Ted R. Smith, le développeur principal de xMule (une version Linux de eMule) pense être dans la ligne de mire de la RIAA. Ligne internet coupée, site Internet suspendu, c'est finalement au tour d'un développeur influant de faire l'objet d'une menace judiciaire.

Alors que l’on croyait que la RIAA et/ou consoeurs n’allaient s’attaquer, dans un premier temps, qu’aux gros utilisateurs de P2P, il semble qu’elle renforce sa stratégie et qu’elle se lance dans l’attaque à la source : les développeurs.

Il y a quelques heures, Ted R. Smith (connu sous le pseudonyme de Un-Thesis) annonçait que sa connexion Internet personnelle avait été coupée un peu avant 8 heures dans la matinée. Après quelques déboires avec la hotline de son FAI « blasterisé », et moultes redirections téléphoniques, un officier fédéral lui aurait signalé qu’il avait été cité par la RIAA le 17 août pour une comparution le 6 décembre prochain. Il précise cependant qu’il n’a jamais reçu de courrier officiel le lui annonçant.

Pour couronner le tout, xMule.org est fermé. Mais ce qui est certain c’est que xMule n’est pas la cause au moins officielle de cette plainte déposée par l’association américaine. C’est bien pour violation de copyright qu’il est inquiété et non pour la création du logiciel de P2P. La fermeture du site officiel a pour seule origine un dépassement du quota de bande passante alloué mensuellement par son hébergeur.

Reste que Un-Thesis soupçonne avoir été visé par la RIAA après que l’annonce d’une faille de sécurité sur son logiciel ait été relayée sur nombre de sites d’actualités, ébruitant ainsi peut être trop l’existence de xMule au goût de l’association. C’est en effet le seul développeur résidant aux Etats-Unis où s’applique le DMCA (Digital Millennium Copyright Act) sur lequel se fonde la citation. Mais personne ne saura jamais s’il y a véritablement un lien entre la création d’xMule et ce coup dur qui frappe deux communautés, celle d’eMule en général, et de Linux en particulier…

Pour en savoir plus :
L’annonce de Un-Thesis

Merci à meta pour l’information

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés