N’enterrez pas trop vite ce couple qu’étaient prêts à former Yahoo et Microsoft. Les deux groupes ont en effet laisser entendre qu’ils ne comptaient pas laisser leur histoire se terminer sur le désaveu de Steve Ballmer intervenu il y a quelques semaines. Seulement, ce ne serait plus l’acquisition complète du moteur de recherche qui serait en jeu mais vraisemblablement une simple prise de part de Microsoft dans les actions de Yahoo.

« Pour l’instant, Microsoft ne propose pas de nouvelle offre pour acquérir complètement Yahoo, mais se réserve le droit de reconsidérer cette alternative en fonction des futurs développements et des discussions qui devraient avoir lieu avec Yahoo, avec ses actionnaires, ceux de Microsoft ou avec des partis tiers » précise tout de même la firme de Redmond. Microsoft vise donc l’achat de parts, mais garde dans ses bottes secrètes l’acquisition complète, prête à être à nouveau dégainée si le vent tourne en sa faveur.

De son côté, « Yahoo et son bureau de direction continue d’étudier de nombreuses alternatives stratégiques pour maximiser la valeur de Yahoo. » « Nous restons ouverts à la poursuite de n’importe quelle transaction dans le meilleur intérêt de nos actionnaires » a déclaré le moteur de recherche. Bref, on a pas encore fini d’entendre parler de nos jeunes tourtereaux. Et pendant ce temps là, Google, lui, continue de batifoler comme bon lui semble.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés