« Molotov Alva and His Search for the Creator : A Second Life Odyssey », c’est le nom donné à un documentaire entièrement filmé dans Second Life, le premier du genre. Il retrace la vie de dix personnages dans le plus populaire des univers virtuels. Divisé en autant d’épisodes que de personnages, les vidéos sont consultables sur Molotovalva.com. Le premier d’entre eux, diffusé sur YouTube, a rencontré un tel succès qu’il a attiré l’attention de plusieurs chaînes américaines. Sa boîte de production Submarine a même réussi à en vendre les droits de diffusion à HBO, pour l’Amérique du Nord.

« En janvier 2007, un homme répondant au nom de Molotov Alva disparaît de sa demeure californienne » peut-on lire dans le descriptif du documentaire. « Une série de vidéos reportages faites par un voyageur du même nom apparurent récemment sur l’univers virtuel populaire Second Life. Dans ses expéditions, Molotov Alva rencontre toutes sortes de personnages. Des furries [ndlr : animaux anthropomorphes] aux cyberpunks ; des néo-luddistes [ndlr : mouvement d’opposition aux progrès technologiques] aux esclaves sexuelles ; jusqu’au roi des vagabonds Orhalla Zander, qui devint le guide de Molotov dans sa recherche du créateur de leur nouveau monde. »

« Je suis entré dans Second Life sous le nom de Gayeton Ringo pour la première fois en juin 2006 » explique le cinéaste qui a signé documentaire, Douglas Gayeton. « Après avoir voyagé dedans pendant six mois, je suis tombé sur la vidéo de Molotov Alva. J’ai senti qu’elles étaient la première contribution authentique témoignant de l’introduction d’une personne dans le nouveau monde numérique et j’ai donc travaillé avec lui pour les sortir de Second Life. »

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés