L’éditeur Electronic Arts commence finalement à faire marche arrière dans sa volonté d’espionner constamment les clients qui achèteront Spore ou la version PC de Mass Effect, deux des jeux les plus attendus de l’année sous Windows. Vendredi, nous rapportions ainsi l’intention de l’éditeur d’implanter la dernière version de la protection SecuROM, et de vérifier tous les 10 jours que le numéro de série possédé par le joueur n’a pas été divulgué à d’autres.

Après avoir tenté de défendre son système face à une horde de joueurs (de clients) énervés de se voir traités en pirates en puissance, EA a accepté de revoir à la baisse ses prétentions. Finalement, l’éditeur procèdera à la vérification uniquement lors de la première activation du jeu, qui nécessitera toujours une connexion à Internet, puis ensuite à chaque fois que le joueur se connectera sur le serveur de téléchargement du jeu. Ca ne change pas grand chose dans le principe, mais ça évitera au moins que des joueurs ne puissent plus lancer le jeu si leur connexion à Internet ne fonctionne plus ou si les serveurs SecuROM ne répondent pas.

En revanche, il ne sera toujours possible d’installer le jeu que sur trois machines uniquement, ce qui va contribuer à tuer totalement le marché de l’occasion sur PC et donc à tuer plus encore le marché du jeu sur ordinateur.


Spore – Trailer
envoyé par Planet-eGamers

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés