Si le format MP3 est le plus répandu sur Internet, sa suprématie se trouve de plus en plus grignotée par les formats MP3Pro et WMA. Devant cette menace, les créateurs de Winamp sonnent l'alarme et expliquent pourquoi ils sont contre ces nouveaux formats.

En effet, ils expliquent sur ce site que le MP3 Pro est soumis à l’obtention d’une license d’exploitation, et qu’il est hors de question pour eux de le faire payer. Rappelons à cet égard qu’un sondage paru il y a quelques mois sur le site de Winamp avait abouti à la conclusion que les utilisateurs n’étaient pas prêts à payer une version shareware de Winamp pour bénéficier de ce nouveau format.

De plus, ils soulèvent l’impossibilité pour les utilisateurs de lire du MP3 Pro sur tous les lecteurs, alors que le MP3 actuel est accepté par une grande majorité d’entre eux.
Dans le même registre, le WMA, dont les droits d’exploitation en lecture sont libres, pose également problème. En effet, ce format appartient à Microsoft, et seul lui peut développer des codecs de décompression WMA. Or à l’heure actuelle, seul Windows et Macintosh bénéficient de ce format par ailleurs excellent, et il paraît peu probable que Microsoft avantage Linux en proposant un décodeur sur cette plate-forme.

Ainsi, les développeurs de Winamp (qui sont placés sous la coupelle d’AOL) demandent aux utilisateurs de privilégier l’actuel format MP3-LAME, ou de se tourner vers le très bon OggVorbis (*.ogg), totalement libre de droits.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés