C’est devenu tellement pathétique que tout le monde préfère en rire aujourd’hui. Sauf peut-être 3D Realms. Le studio avait une licence en or avec la série des Duke Nukem, surtout grâce au succès de l’incontournable Duke Nukem 3D, qui a marqué toute une génération de gamers et influencé tous les jeux de tir à la première personne depuis. Depuis quand ? Depuis 1996. Et depuis, on attend toujours la suite, Duke Nukem Forever… recordman incontesté du vaporware le plus long et le plus intense de l’histoire des nouveaux médias et du jeu vidéo.

On ne sait pas exactement combien de fois le jeu a changé de moteur et combien de fois il a, probablement, été revu de A à Z par le studio. On n’ose imaginer, surtout, le coût total de production depuis que son développement a commencé en 1997, il y a onze ans.

Mais cette fois, ça semble être la bonne. Après le trailer enfin diffusé en décembre (voir ci-dessous), le site Shacknews l’assure, ils ont pu voir pendant une bonne demie heure certains des scénarios de Duke Nukem Forever, des mécaniques du jeu et des environnements. Ils jurent avoir pu voir en vrai de vrai ces séquences de puzzles réalisés par interactivité avec l’environnement du jeu, et toute une batterie d’armes finies par l’équipe de développement du jeu, et même, mais oui, un monte-charge qui monte (les fans de Duke Nukem 3D savent ce que ça représente). Et beaucoup de têtes et de bras qui ont volé en éclats.

« Duke Nukem Forever a l’air super, et se distinguera facilement du lot à la fois dans ses styles visuels et de gameplay« , assure Shacknews, qui reste étrangement avare en détails.

Mais pour le moment, la date de sortie prévisionnelle du jeu reste toujours : « When it’s done« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés