Le lancement par Amazon de son service de téléchargement de musique sans DRM est une bénédiction pour l’industrie musicale aux Etats-Unis. Non seulement AmazonMP3 permet aux majors de porter un coup à la domination outrageante d’Apple sur le marché de la musique numérique, mais en plus, Amazon apporte une toute nouvelle génération de consommateurs qui n’étaient pas clients d’iTunes et achètent pour la première fois de la musique en ligne.

Selon une nouvelle étude menée par NPD Group, seulement 10 % des clients d’Amazon qui achètent des MP3 à télécharger avaient déjà acheté des chansons sur la plateforme iTunes d’Apple. Ce qui prouve que l’e-marchand américain ne « vole » pas des clients à la pomme, mais apporte au contraire au marché tout un ensemble de consommateurs qui n’avaient pas encore réalisé la transition du CD vers le numérique, ou alors uniquement par les services gratuits, P2P en tête.

Démographiquement, les différences sont d’ailleurs assez nettes. 84 % des clients d’Amazon sont des hommes, alors qu’ils ne sont que 44 % sur iTunes, où les femmes sont majoritaires. De plus, seulement 3 % des acheteurs de MP3 sur Amazon sont des adolescents, contre 18 % sur iTunes.

Selon NPD Group, c’est donc en amenant ses clients existants vers l’achat de MP3 qu’Amazon fait croître le marché, et non en séduisant des consommateurs d’autres plateformes grâce à un prix moindre ou par l’absence de DRM.

Aux dernières nouvelles, Amazon devrait lancer son service de MP3 en France d’ici la fin de l’année.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés