Voici enfin du concret pour ceux qui attendent avec impatience que soit confirmée la sortie prochaine d’un iPhone 3G, voire 3G+. Quelques indiscrétions bien heureuses viennent en effet de se glisser et d’être révélées grâce au SDK qui permet aux développeurs de créer des applications pour l’iPhone, basées sur le firmware 2.0 de l’appareil. Des indiscrétions qui tendent à confirmer la sortie prochaine d’un nouvel iPhone enfin compatible avec les normes de télécommunication actuelles les plus rapides, très répandues en Europe.

Les créateurs de ZiPhone, qui rassemblent les fonctionnalités de « jailbreak » et de « désimlockage » du téléphone mobile d’Apple, ont en effet découvert qu’il était plusieurs fois mentions dans le SDK d’une puce « SGOLD3 », alors que l’iPhone premier du nom intègre une puce « SGOLD2 ». Il s’agit des puces du fondeur Infineon, fournisseur d’Apple, et la SGOLD3 baptisée « 3,5G » gère la 3G+ (jusqu’à 7,2 Mbps), et la vidéoconférence.

Si le fait de savoir si Apple sortira bien un iPhone 3G n’est plus tellement une question, il reste en revanche un flou total sur la date de sortie de ce nouveau téléphone de Cupertino. Au mieux, il pourrait arriver dès juin à l’occasion du lancement officiel du SDK et de la mise à jour 2.0 du firmware embarqué dans la première génération de l’iPhone. Une date proche qui pourrait expliquer la précipitation de l’allemand T-Mobile à déstocker ses iPhone en bradant leur prix.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés