Après avoir travaillé main dans la main avec le studio Harmonix pour que les guitares du jeu Guitar Hero ressemblent le plus possible à des guitares Gibson, le célèbre fabricant décide de sortir de sa poche un brevet et de porter plainte. Le très attendu Rock Band, édité par Electronic Arts, fait lui aussi l'objet de poursuites.

Le légendaire fabricant Gibson Guitar a annoncé vendredi qu’il portait plainte contre MTV Networks, Harmonix et Electronic Arts, qu’il accuse de violer l’un de ses brevets avec leurs jeux « Guitar Hero » et « Rock Band ». La plainte déposée au tribunal fédéral de Tennessee fait référence à un brevet de 1999, qui est également visé dans une plainte déposée plus tôt dans l’année contre des revendeurs des deux jeux incriminés.

Selon Gibson, les jeux « Guitar Hero » et « Rock Band », qui utilisent une manette en forme de guitare et un système de jeu basé sur des notes qui défilent sur l’écran, viole un brevet déposé par le constructeur en 1999 qui couvre une technologie de simulation de la pratique d’instruments de musique.

L’annonce de la plainte est tardive et surprenante, puisque Gibson a été depuis le premier volet du jeu étroitement impliqué dans le développement de Guitar Hero. L’éditeur du jeu Activision a acquis auprès de lui les licences nécessaires pour reproduire les guitares Gibson à l’écran, et dans les mains des joueurs. Selon Activision, en ne se manifestant pas depuis trois ans alors qu’il était impliqué dans la conception de Guitar Hero, Gibson a consenti une licence implicite de sa technologie. Harmonix, qui a développé Guitar Hero 1 et s’est fait racheter par MTV, estime pour sa part que « la plainte est complètement infondée« . « Nous avons l’intention de nous défendre vigoureusement« , ajoute le studio dans un communiqué.

Le succès de la série des Guitar Hero a probablement fait tourner la tête du fabricant de guitares. Le jeu s’est en effet vendu à plus de 14 millions d’unité, pour un chiffre d’affaires de plus de 1 milliard de dollars depuis 2005. Rock Band, édité par Electronic Arts, fait actuellement ses débuts aux Etats-Unis (les passionnés peuvent déjà le trouver en import sur Xbox 360 et Playstation 3). Il est déjà promis à un énorme carton, notamment parce qu’il ajoute la batterie et le chant à la guitare.

Au début du mois, menacé déjà par une mise en demeure de payer une licence du brevet, Activision a choisi de prendre les devants et de déposer une demande de jugement préliminaire auprès d’un tribunal californien. L’éditeur souhaite invalider le brevet déposé par Gibson et empêcher son partenaire historique de réclamer des dommages et intérêts.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés