Une cour d'appel aux Etats-Unis vient enfin d'arrêter un premier calendrier pour le procès qui oppose l'industrie du disque et du cinéma à StreamCast Networks (Morpheus, qui a quitté FastTrack pour Gnutella), Sharman Networks (KaZaA) et Grokster. L'affaire pourrait trouver un terme avant la fin de l'année.

La coalition de 26 entreprises du divertissement a tout fait pour faire accélérer « le procès FastTrack » censé faire tomber le plus gros et le plus populaire des réseaux Peer-to-Peer décentralisés.

La cour d’appel a accepté d’accélérer la procédure et vient de communiquer deux dates clé. Les industriels auront jusqu’au 18 août pour communiquer leurs conclusions, tandis que les clients FastTrack devront communiquer leur réponse pour le 17 septembre prochain.

La fin de l’année verra donc certainement l’ouverture des débats, voire même le rendu de la décision qui nous dira si oui ou non, les réseaux décentralisés sont menacés de fermeture au même titre que Napster en son temps.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés