Fort du succès affiché dans ses menaces par des statistiques contestées, la RIAA a annoncé hier qu'elle venait d'envoyer des centaines de requêtes aux fournisseurs d'accès en vue d'obtenir l'identité de pirates contre qui elle portera plainte.

La procédure devient habituelle depuis que la cour d’appel de Washington a le 4 juin dernier autorisé les groupes comme la RIAA à réclamer l’identité des internautes à partir de leur IP. Cette affaire Verizon a donné des ailes à l’Association qui tient à faire entendre ses intentions.

Les plus gros utilisateurs des réseaux Peer-to-Peer sont visés par la RIAA. Elle prévoit plusieurs centaines de plaintes déposées cet été. Le fournisseur d’accès américain EarthLink réprouve la méthode employée, mais il a indiqué qu’il communiquera l’identité des trois internautes que l’association lui demande. La jurisprudence ne lui en donne guère le choix…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés