On savait déjà que l’iPhone a donné un coup de boost considérable au développement du web mobile, jusque là en panne depuis les promesses du WAP à la fin des années 1990. Mais l’influence sur le marché numérique du téléphone mobile d’Apple ne s’arrête pas à la navigation sur Internet. Il tire l’ensemble des applications multimédia vers le haut. L’institut M:Metrics publie en effet cette semaine les résultats d’une étude menée en janvier sur les usages réalisés avec les téléphones mobiles en général, et avec l’iPhone en particulier. Les résultats parlent d’eux-mêmes.

La grande majorité des utilisateurs de l’iPhone (85 %) se servent de leur téléphone pour accéder à des informations à travers le navigateur, contre 58 % en moyenne sur l’ensemble des smartphones, et 13,1 % sur tous les types de téléphones mobiles confondus. Un sur deux s’en sert pour accéder à des réseaux sociaux comme Facebook ou Myspace, ou à des blogs. Par ailleurs, 31 % des possesseurs d’iPhone s’en sont servi en janvier pour regarder de la TV mobile ou de la vidéo, contre 4,6 % sur l’ensemble marché.

Sans surprise, l’iPhone sert aussi beaucoup à écouter de la musique. Ils sont ainsi 74,1 % à avoir utilisé leur iPhone pour écouter de la musique, ce qui prouve que le téléphone reste avant tout un baladeur téléphonique dans l’esprit des utilisateurs. En moyenne, sur l’ensemble des smartphones (iPhone inclus), les utilisateurs ne sont que 28 % à écouter de la musique avec leur téléphone, et 6,7 % sur l’ensemble du marché.

Près d’un tiers (30 %) des possesseurs de l’iPhone ont accédé à Youtube contre 1 % sur les autres téléphones, et 36 % ont utilisé Google Maps. Ces deux applications en ligne de Google sont préconfigurées sur l’appareil d’Apple.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés