Alors que 500 millions de mobiles intègrent déjà Flash Lite, que Microsoft vient de signer avec Adobe pour intégrer la technologie à son OS Windows Mobile, l’iPhone résiste encore aux sirènes du Flash. Incompatibilité technique nous disait Steve Jobs. Pourtant, le Flash fait parti des réclamations au même titre que Java. Java est prévu en juin. Quant à Flash, mystère. Soit Steve Jobs a dit vrai et il faudrait attendre la seconde génération d’iPhone pour le voir intégrer, soit Adobe fait en sorte de peaufiner sa technologie afin qu’elle devienne digeste pour le téléphone d’Apple.

C’est la seconde solution qui semble s’esquisser à l’horizon. Du moins, si l’on en croit les dires de Shantanu Narayen. Le PDG d’Adobe vient en effet d’annoncer que sa firme travaille actuellement sur une version Flash spéciale iPhone qu’il prévoit de distribuer via l’App Store. « Nous avons évalué le SDK » a-t-il déclaré, « et nous pensons pouvoir développer nous-mêmes un lecteur Flash pour l’iPhone. »

L’intégration de Flash est indispensable pour Apple. Mais Steve Jobs avance le fait qu’elle serait trop gourmande en batterie ; le même argument qui lui permet de justifier l’absence de 3G sur son mobile. Qu’à cela ne tienne. Si Apple refuse d’intégrer Flash en natif via un accord avec Adobe, Adobe profitera du lancement de l’App Store pour proposer un lecteur à ses utilisateurs. Au fond, cela doit bien arranger Apple, car cela lui évite d’avoir à payer la licence d’Adobe tout en laissant à ses utilisateurs la possibilité de télécharger Flash. De son côté, Adobe ne devrait pas perdre au change puisque les éditeurs auront sûrement envie de proposer des applications Flash sur iPhone et iPod Touch.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés