Slicethepie s’apprête à franchir une nouvelle étape. Après avoir permis à une douzaine d’artistes de profiter de son modèle de financement participatif, le premier album issu de son portail s’apprête à sortir : Something I Might Regret, du groupe anglais The Alps.

Slicethepie est un label communautaire dont l’originalité consiste à s’effacer complètement derrière les artistes (plus de précisions dans le dossier consacré). Une fois la barrière de production franchie (établie à 21.000 €), il octroie l’argent soulevé directement aux musiciens et les laisse se débrouiller avec, leur fixant comme seule condition de ne pas mettre plus d’un an à sortir leur album.

L’avantage du système, c’est que le groupe est libre de gérer à sa guise ses investissements et The Alps ne s’en est pas privé. Il s’est payé Dave Allen, un producteur ayant déjà travaillé avec The Cure ou Depeche Mode, pour s’occuper de son album. Plutôt que d’avoir à choisir dans une liste de producteurs partenaires (comme c’est proposé pour SellABand), la formation a donc pu faire appel à celui qui collait au mieux à son projet.

« Slicethepie est parfait pour un groupe comme nous » a déclaré le frontman Daniel Heptinstall. « Il nous donne le meilleur des deux mondes. Nous avons un contrôle complet sur notre son et une connexion directe avec nos fans, les seules personnes qui nous ont donné la chance d’enregistrer cet album. » Lancé depuis mi-2007, Slicethepie compte désormais 7.000 artistes inscrits.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés