Difficile de concurrencer Flash. Le logiciel d’Adobe est un véritable incontournable pouvant se targuer d’être présent sur 96 à 99 % des micro-ordinateurs. Du coup, les fabricants mobile rechignent à en payer la licence pour ne pas risquer de voir Adobe étendre son monopole dans le domaine de la téléphonie. Apple, par exemple, a refusé de l’adopter pour son iPhone, ce qui lui a valu les mêmes critiques que pour l’absence de Java.

Du coup, Microsoft espère contre-carrer Flash par sa technologie concurrente, Silverlight : à défaut d’y arriver pour les PCs, le champ reste libre pour la téléphonie mobile. Le géant de l’informatique vient ainsi de faire un pas de géant en signant un accord avec Nokia. Il devrait lui permettre d’intégrer Silverlight à Symbian Serie 40 et 60, l’OS mobile crée par le finlandais.

Symbian S60 n’est pas seulement le système d’exploitation de référence pour les smartphones de Nokia, mais se trouve aussi chez ses concurrents directs comme LG, Samsung, ou Sony Ericsson. Au total, il représenterait la moitié des systèmes d’exploitation pour smartphones. Symbian 40 équipe quant à lui les mobiles plus « basiques ». Naturellement, Silverlight devrait aussi se retrouver sur Windows Mobile, l’OS mobile de Microsoft qui équiperait 10 % des mobiles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés