L'opérateur mobile virtuel (MVNO) Virgin Mobile s'offre un joli coup de pub au lendemain du coup de gueule lancé par l'UFC-Que Choisir, qui dénonçait mercredi le prix des offres de télécommunications mobiles qui n'évolue pas à la baisse depuis cinq ans. Virgin propose à perte le SMS à seulement 1 centime d'euro.

Alors que les trois opérateurs propriétaires de leur infrastructure de télécommunication (Orange, Bouygues Telecom et SFR) proposent le SMS à environ 10 centime d’euro, Virgin a présenté jeudi une nouvelle offre qui fait chuter le prix du SMS à 1 centime, soit dix fois moins cher. L’opérateur qui loue le réseau Orange prévient pourtant qu’il va perdre de l’argent à chaque SMS envoyé par ses clients, puisqu’il achète l’acheminement d’un SMS aux trois opérateurs entre 3 et 3,5 centimes d’euro par envoi. C’est dire si les marges pratiquées par les trois concurrents sont importantes. En sortant cette offre, Virgin Mobile (qui hérite sans doute du caractère aventurier de Richard Branson) secoue la vache à lait des opérateurs.

Même s’il s’agit évidemment d’une opération publicitaire, l’offre n’est tout de même pas totalement insensée sur le plan financier. Virgin reprend d’une main ce qu’il offre de l’autre. Pour assurer ses marges, Virgin Mobile propose en effet le SMS à un centime uniquement avec des cartes prépayées valables seulement 15 jours, où la minute de communication est facturée 42 centimes d’euro. Or, les clients n’ont souvent pas le temps en 15 jours d’épuiser tous les crédits, ce qui permet à l’opérateur d’empocher les minutes non dépensées.

L’annonce est intervenue au lendemain d’une charge lancée par l’UFC-Que Choisir, qui a dénoncé les prix pratiqués par les opérateurs et laissé entendre qu’existait une entente tacite sur les prix depuis 5 ans. L’association de consommateurs a entre autres noté que l’entrée des MVNO sur le marché n’a pas l’impact souhaité sur le marché parce que « les prix de gros pratiqués par les opérateurs de réseaux ne leur permettent pas de faire des offres suffisamment attractives« . Avec cette offre rentre-dedans, Virgin espère bien provoquer une renégociation des prix et impulser enfin une vraie concurrence entre opérateurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés