Le succès n'étant pas à la hauteur des attentes de Microsoft, le géant de Mountain View a annoncé jeudi qu'il allait baisser le prix des boîtes de Windows Vista vendues en magasin. L'opération vise à convaincre les clients restés sous Windows XP de procéder à la mise à jour. L'incitation sera-t-elle suffisante ?

Microsoft va réduire dans le courant de l’année et dans 70 pays le prix des versions de Windows Vista vendues dans les boutiques, a indiqué jeudi le géant du logiciel. L’opération sera coordonnée avec la sortie de la première grosse mise à jour du système, le Service Pack 1 (SP1), prévu aux dernières nouvelles pour la mi-mars. Aux Etats-Unis, le prix devrait ainsi baisser de 399 $ à 319 $ pour Windows Vista Intégrale, et de 259 $ à 219 $ pour une mise à jour destinée aux clients qui ont déjà Windows XP. Les mises à jour vers la version Familiale Premium seront proposées à 129 $ au lieu de 159 $ actuellement.

La réduction, qui reste tout de même assez modeste, doit convaincre davantage de consommateurs réticents de passer sur le dernier système d’exploitation de Microsoft. Les versions boîtes de Windows Vista vendues dans les magasins et sur les boutiques en ligne ne comptent en effet que pour moins de 10 % de toutes les licences Windows installées dans le monde. Comme le montre en revanche l’action en France d’associations de consommateurs et de logiciels libres, Microsoft parvient toujours aussi bien à vendre ses systèmes d’exploitation grâce aux mécanismes de vente liée mis en place avec les constructeurs.

Egalement pour répondre aux critiques des consommateurs qui trouvent Vista trop gourmand en ressources, instable ou incompatible avec de trop nombreux logiciels et matériels, Microsoft a annoncé qu’il continuerait à vendre Windows XP jusqu’en juin 2008.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés