La plateforme française de vidéo en ligne Dailymotion annonce cette semaine l'implémentation complète de la technologie de filtrage "Signature" proposée par l'Institut National de l'Audiovisuel (INA), pour l'ensemble des versions mondiales de son site.

Mise à jour : contrairement à ce que nous écrivions, les producteurs ne devront pas payer pour profiter du marquage dans les bases de données de l’INA. C’est Dailymotion qui acquiert la licence, l’utilisation reste gratuite pour les producteurs.

L’accord de collaboration sur le filtrage signé entre l’INA et Dailymotion en octobre 2007 prend forme. Après une première période d’expérimentation de la technologie de watermarking « Signature » sur le propre site de l’INA depuis 2006, Dailymotion a annoncé lundi qu’il déployait Signature sur l’ensemble de sa plateforme, y compris sur les versions localisées du site, pour d’autres langues que le français.

« La technologie innovante de l’INA basée sur l’image repose sur une signature, ou empreinte numérique, qui constitue un code génétique d’une séquence d’images », explique l’INA dans un communiqué. « Le contenu qui a été protégé par un producteur ou un diffuseur en utilisant cette technologie sera automatiquement détecté et sera soit rejeté soit géré conformément aux accords avant d’être mis en ligne ».

Concrètement, Dailymotion va donc scanner chaque vidéo avant leur mise en ligne, et rechercher la présence d’une empreinte invisible à l’oeil nu (watermark), ajoutée par l’INA. Si une telle signature est présente, Dailymotion agit selon les ordres des ayant droits qui ont marqué leur vidéo. Ils peuvent soit décider d’interdire totalement la diffusion de la vidéo, qui sera rejetée, ou alors choisir de bénéficier de la mise en ligne et de partager avec la plateforme les revenus publicitaires générés par la vidéo copiée.

« Nous invitons tous les producteurs, majors ou indépendants, à enregistrer des Signatures des contenus qu’ils veulent protéger », indique le directeur des opérations de l’INA. Les producteurs, bien sûr, devront payer les licences pour figurer sur les bases de donnes de signatures de l’INA. Le fait que la technologie soit déployée sur l’ensemble des versions mondiales de Dailymotion constitue donc un avantage concurrentiel considérable pour le Français, qui devrait parvenir à convaincre des producteurs du monde entier, y compris les majors américaines du cinéma.

Signatures vient s’ajouter à d’autres techniques de filtrage mises en place par Dailymotion. La plateforme calcule notamment le « hash » (signature unique) de chaque fichier envoyé pour bloquer les vidéos qui auraient déjà été supprimées du site, et utilise la technologie de filtrage de Audible Magic basée sur l’analyse sonore des vidéos.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés