Un an après avoir créé le logo, ils créent la vidéo. A ce rythme, on comprend que l’industrie musicale ait beaucoup de mal à s’adapter aux nouvelles technologies. Les 50 organisations réunies pour défendre la copie privée ont publié une vidéo censée expliquer ce qu’est la copie privée… et qui la résume strictement, uniquement, sans aucun argument de fond, à son seul volet financier (rémunération des créateurs et soutien aux actions culturelles). Ca n’est pas avec ça que l’industrie va aider à légitimer une taxe qui, rappelons-le encore et toujours, est en crise profonde d’acceptation parce que le droit à la copie privée dont elle porte le nom n’a aujourd’hui plus aucune traduction concrète dans le droit et la jurisprudence. Tant que la copie privée restera une coquille vide juridique, la taxe restera mal acceptée et contestée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés