Demonoid va-t-il ressusciter pour la deuxième fois ? Depuis trois mois, le tracker BitTorrent est aux abonnés absents, et un nouveau retour n’était pas envisagé… jusqu’à cette semaine où TorrentFreak nous informe que le tracker répond à nouveau. Mais cette fois, il est domicilié en Malaisie, une juridiction certainement plus paisible pour lui que ses deux précédentes terres d’accueil.

Ce sera en effet, si un retour du site se confirme, la seconde fois que Demonoid change de nationalité. D’abord néerlandais, le tracker a été chassé de Hollande sous la pression de l’organisation anti-piratage BREIN en juin 2007. Il avait alors fait son retour au Canada, où c’est cette fois la CRIA, l’organe canadien de l’industrie musicale, qui l’a fait déguerpir en septembre. Depuis, seul un message du fondateur Deimos en décembre avait laissé entrevoir la possibilité d’un retour. « L’argent est un problème, mais le vrai problème pour le moment c’est de trouver un endroit approprié pour héberger le site », écrivait-il sur les forums Subdemon associés au tracker. C’est semble-t-il chose faite, même si aucune confirmation officielle n’est pour le moment intervenue.

Quelqu’un connaît-il le nom de l’organisation anti-piratage malaisienne ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés