Madster, plus connu sous le nom de Aimster, a été attaqué en justice par la RIAA il y a déjà quelques mois de cela et est depuis le mois de décembre sous le coup d'une ordonnance de cessation d'activité. Il a fait appel de cette décision et regroupe les forces à l'approche du jour J.

En décembre dernier, la cour avait émis un jugement défavorable à Madster, mais Johnny Deep, le créateur du logiciel, s’était personnellement impliqué dans cette affaire en refusant d’appliquer le jugement, et avait décidé de faire appel de la décision de la cour de justice.

Afin de mettre toutes les chances de sont côté, Johnny Deep a recherché du soutien du côté de la communauté du P2P. Plusieurs groupes et non des moindres ont répondu à l’appel, parmi lesquels Grokster, Streamcast mais surtout l’ Electronic Frontier Fondation.

L’EFF, qui a pour but de protéger et de défendre nos intérêts dans le cadre de l’utilisation des nouvelles technologies, est déjà intervenue dans des procès de ce type, dont celui de Streamcast lorsque c’était le réseau FastTrack (Kazaa) qui était sur le grill. Ils avaient ainsi réussi à faire pencher la balance du bon côté. Ils espèrent réussir lors de l’appel de Madter, qui se tiendra ce mercredi devant la cour de Chicago…

Dans nos archives :

Madster méprise la justice face à la RIAA
Madster et le prix de la résistance

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés