Nous avons rapporté hier l’initiative de Dependent Records consistant à vider son catalogue sur The Pirate Bay avec la bénédiction de son PDG Stefan Herwig. Il s’agissait en fait d’un hoax (canular).

« Quelques nouvelles intéressantes sont tombées sur le bureau lundi » peut-on lire sur le site du label. « Selon le magazine Torrentfreaks.com, Stefan Herwig, fondateur de Dependent Records, aurait décidé de diffuser l’ensemble de son catalogue disponible sur le tracker controversé Pirate Bay. »

Reprenant la position anti-P2P d’Herwig, le label balaie d’un trait la rumeur et explique que le journaliste de Torrentfreak.com a « apparemment lu des annonces de fermeture du label sur le site Web de Dependent Records [NLDR : le forum ?] et pris l’histoire de Pirate Bay pour argent comptant. Le fait que la personne prétendant être Stefan Herwig avait mal orthographié le nom du label dans l’annonce initiale, et que le site Web officiel n’avait fait aucune annonce officielle de cette offre inhabituelle n’a pas éveillé le moindre soupçon chez Torrentfreak.com, ni chez aucun autre site Internet qui a repris l’histoire. »

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés