Alors qu'une vague de psychose déferle actuellement sur le web, et principalement sur les sites de P2P, Freenet continue son petit bonhomme de chemin et sort une nouvelle version beta qui améliore de beaucoup sa rapidité.

Freenet est un réseau à part. Créé pour défendre la liberté d’expression dans certaines parties du globe, il continue de se développer hors de tout contrôle. Rappelons qu’il s’agit d’un réseau parallèle dont la principale qualité est de garantir un anonymat presque total à ses utilisateurs.

Tout ce qui passe par Freenet est crypté et l’ensemble des données sont réparties entre tous les utilisateurs. Il permet ainsi de créer des sites Internet mais aussi et surtout de s’échanger tous types de fichiers et documents sans que l’on ne puisse jamais savoir d’où ils viennent, et qui les détient. Même l’utilisateur ne sait pas ce qu’il partage sur son disque dur avec les autres membres de la communauté.

Mais de ce principal avantage de Freenet découle aussi son principal inconvénient, sa lenteur. D’où l’intérêt de cette nouvelle mouture qui, accompagnée de la dernière version du JRE Java, offre un gain de performances non négligeable.

Cela suffira-t-il toutefois pour augmenter une population d’utilisateurs encore assez faible ?

Site officiel : http://freenetproject.org

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés