50.000 CD piratés ont été passés au rouleau compresseur dans le cadre d'une grande campagne anti-contrefaçon au Pérou. Une manière locale de mettre à plat le problème.

Au Pérou, pas moins de 98 % des CD musicaux sont des CD piratés ! Il s’agit du taux le plus élevé au monde, obtenu grâce à des disques identiques aux originaux, de la couverture à la qualité sonore. Seul le prix est différent, et évidemment, beaucoup moins élevé.

L’opération Steamrolling a donc été organisé par l’INDECOPI, la SACEM péruvienne, afin de frapper un grand coup contre le piratage (et autres chewing-gums contrefaits) et limiter une perte évaluée à $750.000 pour l’industrie musicale.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés