Il fallait s'y attendre, et il n'a pas fallu longtemps pour que les pirates ripostent. Nous vous annoncions dans cette news comment Madonna se riait d'eux en diffusant des faux morceaux de son dernier album sur les réseaux peer-to-peer...

Et bien une fois n’est pas coutûme (mais risque de le devenir…), ce n’est pas un de ses albums qui s’est fait pirater, mais bel et bien son site web et de quelle façon !

On y trouvait ainsi quelques uns de ses albums en téléchargement… y compris le dernier !

Merci à Clément d’Inpact-Hardware pour l’info.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés