Après un échec dans le monde de la diffusion de film on-line avec les studios Disney, le géant de l'industrie cinématographique, la Twentieth Century Fox, retente l'expérience avec cette fois pour partenaire le site CinemaNow un des deux principaux sites de diffusions de films en ligne...

Le service de film en ligne CinemaNow a décroché mercredi un contrat avec la Twentieth Century Fox, un des derniers studios hollywoodiens qui ne diffusait pas encore son offre en ligne, ajoutant ainsi un des plus important studio à sa liste de fournisseurs.

Le site espère que cela aura pour effet d’augmenter la fréquentation et de le rendre encore plus compétitif vis-à-vis de son principal concurrent, Movielink, un autre site de visionnage de film en ligne, lui-même soutenu par 5 des plus grands studios américains. CinemaNow, dont le siège est situé à Marina Del Ray, dans la banlieue de Los Angeles, appartient en majorité à la Lions Gate Entertainment Corp., avec la présence d’associés aussi célèbres que Microsoft et Blockbuster Inc. Les studios Universal Pictures, la Warner Bros. et la Metro-Goldwyn-Mayer font également partie de son porte-feuille fournisseur.

Dans une déclaration à la presse, le directeur de CinemaNow, Curt Marvis, a souligné que l’affaire allait avoir « d’énormes répercutions » sur la société et ce grâce à la place de la Fox dans l’industrie cinématographique.

La Fox, qui appartient au Groupe Fox Entertainment, a longtemps hésité avant de se lancer dans une nouvelle expérience on-line suite à l’échec de sa coopération avec la Walt Disney Company. Les principaux studios s’investissent dans ce secteur préférant de loin diffuser leurs films sur Internet de façon contrôlée plutôt que de voir circuler des copies numériques, ce qui aurait pour effet de réduire toutes leurs ventes de places de cinéma, de vidéos et de DVD.

« Nous espérons que ce partenariat deviendra une alternative légitime afin de lutter contre le problème grandissant du piratage en ligne« , a déclaré Peter Levinsohn, le vice-président exécutif de la  » worldwide pay television  » chez Fox Entertainment.

Les deux arguments qui les ont décidés sont la capacité de CinemaNow à protéger leurs films et sa capacité à les diffuser sur Internet. CinemaNow possède son propre système de gestion des droits digital mais également son propre logiciel de cryptage appelé  » PatchBay « .

Quant à son concurrent, Movielink, il est lui soutenu par Warner Bros (eh oui, encore !), Viacom, Paramount Pictures, les studios Vivendi Universal, Sony Pictures Entertainment et enfin la Metro-Goldwyn-Mayer.

Ces deux géants s’opposent donc sur ce marché où il semble n’y avoir de place pour personne d’autre puisque tous les grands studios ont déjà signé un contrat avec l’un ou l’autre de ces sites. Encore un nouveau moyen pour l’industrie cinématographique de minimiser l’impact financier du piratage ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés