Woodstock. Un nom aujourd'hui synonyme de musique, de femmes dénudées, de cigarettes magiques, de cheveux longs, de fleurs jaunes et rouges, de pluie battante, et de boue salissante. La grande rave-party de 1969 vient de donner son nom à un nouveau système de P2P, basé sur l'échange, le prêt, et l'amour d'autrui...

Dans un grand élan pacifiste qui justifie pleinement son nom, Woodstock Personal Digital Server (PDS) se veut une solution amiable entre la soif de musique des utilisateurs et le plein respect du Droit pour les industriels du disque. En effet, là où les logiciels traditionnels permettent de « cloner » un fichier en le téléchargeant puis en le partageant soi-même avec les autres membres du réseau, Woodstock PDS reconstitue les limites matérielles du monde physique en imposant la notion de « prêt » sur son réseau.

En clair, chaque utilisateur pourra constituer une liste d’amis qui auront accès à l’ensemble des MP3 partagés. Mais là où la chose est inovante, c’est que ces amis ne pourront pas télécharger le fichier, mais simplement l’écouter en direct par streaming. Et lorsque Paul écoute « Le petit bonhomme en mousse.mp3 », Bernard ne peut pas faire de même, et devra attendre que Paul ait terminé. Ainsi Woodstock reproduit le phénomène naturel qui se passe « en vrai » lorsque vous prêtez un CD à Paul et que vous demandez à Bernard d’attendre que Paul vous l’ait rendu…

C’est beau la technologie.

Notons tout de même pour être complet et complètement neutre que Woodstock dispose d’un lecteur audio interne permettant également d’encoder ses CDs en MP3, et d’écouter des stations de radio Internet. Mais ceci ne sera disponible au delà de 30 jours qu’à ceux qui réduiront leur porte-monnaie d’un poids de $29.95.

Enfin pour ceux qui ne seraient pas intéressés par l’aspect P2P, reconnaissons tout de même au logiciel une fonction bien utile pour certains, qui est la possibilité d’accéder à sa propre banque de MP3 à distance, par exemple depuis son lieu de travail.

Ca devait être bien, le vrai Woodstock… « Peace and love ». Quel message mieux adapté qu’en ce 14 février, en pleine préparation de guerre ?

Site officiel :

www.woodstocksystems.com

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés