Il semble que la nouvelle cible de la MPAA (Motion Picture Association of America) contre le piratage des films sur Internet soit les réseaux IRC. Un choix pour le moins stratégique puisque c'est très souvent sur les salons IRC que s'échangent en premier les nouveaux films à peine sorti sur les écrans ou en DVD.

Ainsi après DALnet, qui a annoncé qu’il fermera à partir du 1er mars les salons dont l’objet principal est l’échange de fichiers, c’est IRC-Chat.net qui affirme avoir été contacté par la MPAA pour prendre des mesures adéquates sur ses 7 serveurs hébergés aux Etats-Unis.

L’opérateur explique qu’il n’a aucune intention de se lancer dans une chasse aux sorcières en surveillant tous les salons, mais qu’il engagera les mesures nécessaires lorsque les autorités lui auront signalé une activité illégale sur ses serveurs. Bien qu’opposés à ces mesures, c’est pour eux le seul moyen d’échapper à leur inévitable responsabilité légale.

Mais surtout, IRC-Chat affirme que bien d’autres administrateurs de réseaux IRC auraient été contacté récemment pour des contenus piratés. Plusieurs gros réseaux devraient donc prochainement adopter les mêmes politiques, au moins aux Etats-Unis…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés