Le journal Libération vient de faire paraître un article intéressant sur le Midem et le rôle de bouc émissaire que tient le piratage dans les problèmes qu'a l'industrie du disque à se renouveler. Vous, fidèles lecteurs de Ratiatum, n'y apprendrez probablement pas grand chose, mais ce sera toujours bon à ressortir dans les soirées mondaines face à vos très chers convives.

journal Libération vient de faire paraître un article intéressant sur le Midem et le rôle de bouc émissaire que tient le piratage dans les problèmes qu’a l’industrie du disque à se renouveler. Vous, fidèles lecteurs de Ratiatum, n’y apprendrez probablement pas grand chose, mais ce sera toujours bon à ressortir dans les soirées mondaines face à vos très chers convives.

Extrait :
« On frise l’état d’urgence. Au Midem, le marché de l’industrie musicale qui s’ouvre à Cannes samedi, tous les représentants des majors ne parleront que de ça : la crise traversée par le secteur et la chute du nombre de disques vendus en 2002, estimée à 11,2 % dans le monde lors du premier semestre. Coupable désigné : le piratage. Un leitmotiv repris par les professionnels français, même si le pays bénéficie d’une exception dans ce paysage morose avec 8,8 % de croissance en volume sur les neuf premiers mois de 2002. Questions sur une industrie en plein doute.« 

Suite de l’article sur le journal Libération

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés