Une série de coupures de câble frappe depuis une semaine le trafic Internet au Moyen Orient. Deux ont été sectionnés mercredi dernier au large d’Alexandrie et de Marseille. Deux autres plus récemment dans le Golfe Persique. Le plus étrange, c’est que les deux câbles concernés dans la mer Méditérranée n’ont pas été accidentellement coupés par l’ancre d’un navire, comme les observateurs le pensaient au début. Le ministre des transports égyptien a expliqué que l’enregistrement vidéo des endroits n’a montré aucun trafic maritime 12 heures avant et après la coupure.

Le ministère des télécommunications égyptien a appelé les internautes du pays à modérer leur usage du Web, en particulier pour ce qui concerne le téléchargement de films et de fichiers musicaux. « Deux de nos câbles sont touchés, tout le monde se retrouvera sur un troisième câble. Mais ce ne sera pas suffisant en débit. Le câble sera surchargé et personne n’aura plus d’accès au Web, à moins que les gens honorent la demande du ministère » a déclaré un porte-parole. « Les gens devraient savoir comment s’utilise Internet car ceux qui téléchargent de la musique et des films vont affecter les entreprises qui ont plus important à faire. » La réparation des câbles devrait prendre une dizaine de jours. Peut être la RIAA vient-elle de trouver un nouveau moyen plus radical de lutter contre le téléchargement illégal ;)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés