La Cour Suprême américaine vient de confirmer l'allongement de la durée des droits d'auteurs aux Etats-Unis. Les films seront désormais protégées quatre-vingt quinze ans après la mort de leur auteur, et soixante-dix ans après le décès du créateur pour les oeuvres.

Cette loi sur l’allongement (le Sonny Bono Copyright Term Extension Act), votée en 1998, vient donc juste d’être réaffirmée et constitue une grande victoire pour la RIAA. Son président, Jack Valenti, a déclaré à ce sujet : « Nous nous réjouissons que la Cour réaffirme l’autorité du Congrès en matière de droits de copyright. »

Dans la pratique, cette loi vient juste à temps pour « sauver » des entreprises telles que Disney, qui risquaient de perdre leurs droits sur des personnages aussi lucratifs que Mickey Mouse, Donald Duck ou encore Dingo

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés