Elle était annoncée depuis quelques jours, et c'est dèsormais chose faite puiqu'eDonkeyBot Lite est disponible en téléchargement depuis hier après-midi. Voyons donc ce que nous réserve finalement cette version allégée d'eDonkeyBot...

Avant tout propos sur le sujet, commençons par l’essentiel : le téléchargement du bot. Le site file-finder.com connaît en ce moment une mutation de serveur, et la propagation des informations de DNS pose des problèmes à beaucoup d’entre vous (et à Ratiatum y compris), pour qui la page reste identique aux jours précédents, et le téléchargement impossible.
Nous avons donc mis en place un mirroir du fichier pour que vous puissiez y avoir accès :
eDonkeyBot-Lite-1.0-FR.zip

Les changements par rapport à eDonkeyBot 1.21 :

Le but de ce nouvel edonkeyBot est de supprimer toutes les fonctions qui causaient du tort au réseau eDonkey. C’est donc une version très appauvrie en fonctionnalités qui s’offre à nous. Comme prévu, le FGS (Fast Global Search) a disparu, et les afficiados de la fonction « extend search », avant la parution du bot, devront ici retrouver leurs réflexes. On peut toutefois se demander pourquoi la simple fenêtre de tri des résultats a elle aussi disparu, alors qu’elle était fort agréable par rapport à l’interface originelle d’eDonkey.
Le Looking Boost, qui effectuait une rotation des serveurs pour récolter un maximum de sources rapidement, a elle aussi évidemment disparu dans cette version « server-friendly ». Il s’ensuit donc indéniablement une perte importante du nombre de sources pour les fichiers que vous souhaitez télécharger, ce qu’il faudra compenser manuellement.

En ce qui concerne les autres fonctions : Etrangement, d’après nos tests, toutes sont désactivées par défaut, y compris l’IUA (Intelligent Upload Adjustement) qui est pourtant bénéfique à l’ensemble de la communauté. On retrouve toujours la fonction STARTUP update, qui permet de mettre à jour automatiquement la liste de serveurs au démarrage, mais on notera par contre l’absence d’adresses de listes par défaut comme celles de SLUG ou de de Maurice. Car en effet, la fonction PUSL Update, qui tient à jour eDonkey avec une liste de serveurs viable, doit maintenant être paramétrée manuellement avec une adresse de fichier server.met (par exemple http://ed2k-met.go.dyndns.org/server-good.met , chez Maurice). L’adjonction d’une liste personnelle est bien sûr toujours possible (voyez à cet effet la liste de serveurs francophones tenue à jour sur notre forum). Le temps de raffraichissement des listes est défini à 8 heures.
La fonction AUTOCONNECT reste également toujours présente, vous permettant ainsi de définir un ordre de priorité de connexion aux serveurs.
Enfin, l’AUTO Priority, qui sert à définir dynamiquement les priorités de téléchargement, reste accessible.

Test des performances

Il est très difficile de se faire une idée précise de la qualité de ce nouveau bot, quelques heures après sa sortie. Il semble tout de même qu’une fois configuré correctement, le bot dans sa version « Lite » reste intéressant pour accélérer quelque peu les téléchargements de ceux qui maitrisent mal eDonkey. Mais l’absence du FGS et du Looking Boost pèse indéniablement lourd, ce qui fait que cette nouvelle version d’eDonkeyBot aura cette fois bien du mal à convaincre.

La version « Pro » quant à elle, prévue pour être la version payante d’eDonkeyBot, incluant toutes les fonctions précédemment néfastes au réseau, semble être remise en question sous la pression de ses détractaires. Espérons que cette tendance se confirme et que des améliorations plus constructives justieront davantage l’existence de ces éventuelles deux versions dans le futur.

Enfin, pour revenir au chapitre des différences entre les versions 1.21 et « Lite » d’eDonkeyBot, vous pourrez noter la disparition des remerciements qui figuraient dans la boîte « à propos » …

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés