Attention, précisons d'emblée que les informations suivantes sont destinées aux utilisateurs amateurs de risques. En effet, la nouvelle version d'eDonkey est une version de test, ce qui signifie qu'elle peut comprendre des bugs, corrompre vos téléchargements, effacer des données sur votre disque dur, mais aussi très bien marcher. C'est à vos risques et périls. Maintenant que nous sommes entre gens prévenus (et comme dit l'adage, un homme averti en vaut deux), voyons voir ce qui se cache derrière cette nouvelle version.

Précisons déjà que d’après les tests effectués, eDonkeyBot s’acommode parfaitement de cette nouvelle version. Information à prendre au conditionnel bien sûr, mais tout semble aller pour le mieux.

Alors, qu’ajoute cette nouvelle mouture ?
– Stop les connexions multiples venues d’un même noeud
– Réduit le ping sur les serveurs
– Correction de problèmes de buffer
– Correction du bug « Unsufficent Disk Space » (sous réserve)
– Ajout d’une fonction « Get Server list » pour obtenir une liste de serveurs directement sur eDonkey
– Le caractère « %20 » est correctement interprété comme un espace dans les liens.
– Possibilité d’arrêter de se connecter aux listes de serveurs

L’influence d’eDonkeyBot ?

Clairement, Jed McCaleb le concepteur d’eDonkey, vise deux objectifs avec cette nouvelle version : Soulager les serveurs, et démocratiser l’utilisation d’eDonkey.
Certaines fonctions sont directement reprises d’eDonkeyBot. C’est le cas flagrant de l’acquisition d’une liste de serveurs qui manquait cruellement aux précédentes versions. De plus, la reconnaissance (pas si anecdotique que ça) du caractère « espace » dans les liens répond à un soucis de démocratisation de l’usage d’eDonkey. On murmure également que Jed travaillerait à une nouvelle architecture du serveur, ce qui serait on ne peut plus souhaitable pour l’avenir de la communauté.

Et les performances ?

Difficile de se prononcer trop vite sur les performances obtenues avec cette version de test 12.60. Cependant, il semble que le temps de « looking » soit bien plus faible, et que globalement les gains en vitesse de téléchargement soient réels. Mais gardons nous de toute affirmation pour l’instant. Côté upload, Jed McCaleb oublie la limite de 3 uploads simultannés (avec la version 59) mais on préfèrerait une gestion dynamique de ce chiffre.

Si vous souhaitez vous risquer à l’utilisation de cette version, vous pouvez la télécharger ici :
http://sda.edonkey2000.com/files/eDonkey1260.exe

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés