Alice est mise en vente. C’est ce que titre aujourd’hui Le Figaro. Selon les informations du quotidien, Telecom Italia, la maison mère du fournisseur d’accès, vient de donner un mandat de vente à Calyon, filiale du Crédit Agricole. « Attention aux annonces » répond pourtant un lecteur se présentant comme employé chez le fournisseur d’accès. « Nous n’avons pas eu de communication officielle sur la vente d’Alice de la part du siège en Italie ». La rumeur, qui court depuis un moment, n’est donc toujours pas officialisée, mais selon de nombreux observateurs, il ne serait guère surprenant de voir le fournisseur se donner au plus offrant.

Il faut dire que le contexte actuel de concentration s’y prête plutôt bien, et voyait dernièrement Club Internet se faire gober par Neuf Cegetel. Mais comme le note Le Figaro, « cette situation, ajoutée aux récents mouvements sur le marché, complique singulièrement la tâche du banquier chargé de trouver un acquéreur. En effet, après le rachat d’AOL, Tele2 et Club Internet, la consolidation sur le haut débit est quasiment achevée, ce qui rend l’acquisition d’Alice moins stratégique. » Cette revente ne serait donc pas des plus opportunes, d’autant plus que le FAI perd encore beaucoup d’argent. Reste à savoir aussi qui pourrait être intéressé. Pour l’instant, seul Neuf et Iliad, la maison mère de Free, auraient manifesté leur intérêt.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés