Le rachat de Numericable par Carlyle lui donne des ailes. A coté du retour en force sur l’acquisition de la quatrième licence 3G, le fournisseur d’accès envisagerait un rapprochement vers Free. Selon Benoît Colas, Free en sortirait gagnant puisqu’il disposerait du réseau en fibre optique de Numericable et n’aurait plus à passer par le dégroupage. « Les deux projets de développement de Free dans la fibre et le téléphone mobile représentent plusieurs milliards d’euros, ce qui nécessitera des financements externes » déclarait le directeur général de Carlyle.

Le message est clair. Pendant que Free, qui dispose d’une longueur d’avance sur la 3G, s’occupe de la téléphonie mobile, Numéricable s’évertue à déployer la fibre optique. Alors, plutôt que d’investir des milliards d’euros dans des développements concurrents, autant joindre les efforts au sein d’un même réseau. Même si aucune discussion n’a vu le jour entre les deux fournisseurs d’accès, ce rapprochement semblerait tout à fait logique. Puisque la licence 3G sera vraisemblablement accordée à l’un d’entre eux, l’arrivée d’un quatrième opérateur téléphonique aura du mal à faire face aux deux monstres du genre : Orange et SFR – Neuf Cégetel.

C’est aussi une façon pour Numericable d’essayer de s’assurer un pied quasi-certain dans la téléphonie mobile, qu’il soit gagnant de licence 3G ou non. Et pour ça, le fournisseur semble prêt à faire miroiter son réseau de fibre optique afin de nouer une alliance.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés