SFR enclenche la vitesse supérieure. D’après Le Figaro, la filiale de Vivendi serait en passe de racheter les 29,5 % de Neuf Cegetel détenus par le groupe Louis Dreyfus. Pour l’instant, l’opérateur détient 40,5 % de Neuf. Cela lui permet non pas de revendiquer un contrôle total sur Neuf, mais d’avoir son mot à dire sur chaque décision. Un passage à 70 % du capital lui permettrait en revanche d’assumer pratiquement les pleins pouvoirs sur le fournisseur d’accès. Notons que les deux groupes avaient déjà préparé une fusion des activités de longue date, avec diverses formes de partenariat : sur le Wimax, la fibre optique, et le mobile Twin.

Comme l’explique Le Figaro, les différents acteurs auraient en cette période tout intérêt à effectuer ce rachat, même si aucun protagoniste ne confirme la rumeur. Le groupe Louis Dreyfus, qui se serait récemment endetté pour financer ses activités dans l’énergie, aurait bien besoin de liquidités ; SFR, quant à lui, disposerait d’une capacité financière intacte ; et la convergence chez Orange et Free, dans le cadre de la 3G, pousserait SFR à se rapprocher de Neuf Cegetel pour ne pas se retrouver isolé. Bref, sous la menace de l’octroi d’une quatrième licence 3G à Free, SFR ne peut plus se contenter d’une affiliation avec Neuf Cegetel, et aurait tout intérêt à finaliser l’acquisition du FAI. Reste qu’il aura à ménager Bruxelles, qui pourrait y voir une menace pour la concurrence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés