Moins d’une semaine après le lancement de l’iPhone en France, Orange communique ses premiers chiffres : 30.000 exemplaires vendus depuis le 29 novembre, donnant lieu à 24.000 abonnements « Orange pour iPhone », dont 14.400 nouveaux clients chez l’opérateur. Comme pour AT&T aux Etats-Unis, c’est donc environ la moitié des abonnés qui ont changé d’opérateur afin d’opter pour Orange.

En revanche, l’iPhone semble tout de même avoir suscité moins d’engouement que de l’autre côté de l’Atlantique. Le lancement du téléphone d’Apple aux Etats-Unis avait donné lieu à 500.000 ventes sur un week end pendant qu’en France, il s’en est vendu seulement 30.000 exemplaires sur cinq jours. Rapporté au total de la population, cela fait quatre fois moins en France qu’aux Etats-Unis (0,16 % contre 0,04 %).

Cela n’empêche pas – aurait-il pu en être autrement ? – Louis-Pierre Wesnes, de se féliciter : « C’est un très beau score, d’autant plus que près d’un achat d’iPhone sur deux se fait avec l’ouverture d’une nouvelle ligne chez Orange » a t-il déclaré. « Ceci confirme que l’iPhone va contribuer activement à l’acquisition de nouveaux clients. » Le directeur Exécutif en charge des opérations France d’Orange a donc d’ores et déjà rempli son vague objectif de gagner « plusieurs dizaines de milliers de clients d’ici à la fin de l’année« , alors qu’on est arrivé à près du tiers de celui de Didier Lombard, PDG de France Télécom.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés