Voilà qui devrait ravir Renaissance Numérique. Le groupe d’experts, qui avait publié en mars dernier son « livre blanc », un recueil de 15 propositions pour réduire la fracture numérique, réclamait il y a quelques jours la création d’un poste de secrétaire d’Etat dévoué au développement du numérique. Coïncidence ou pas ? C’est presque simultanément que le Journal du Net rapporte les rumeurs circulant autour de la création d’un « secrétariat d’Etat aux nouvelles technologies ».

Au rang des prétendants, on trouverait Thierry Solere, maire adjoint de Boulogne-Billancourt et responsable de la stratégie Internet et Blogs pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy ; Franck Supplisson, conseiller technique du président ; ou éventuellement un ministre dont le poste sauterait lors du remaniement ministériel apparemment prévu par Sarkozy. Espérons en tout cas que ce poste, au dernier échelon de la hiéarchie ministérielle, soit occupé par une personne un peu plus compétente que ne l’a été Christine Albanel dans l’élaboration de la stratégie de son ministère de la culture par rapport à Internet.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés