Publié par Guillaume Champeau, le Jeudi 22 Novembre 2007
BRÈVE

Télécharger les chansons sur Deezer, c'est possible avec Dysnomia

Tout de suite après son lancement, le site de musique en ligne gratuit Deezer.com était pointé du doigt pour le laxisme dont les concepteurs avaient fait preuve dans la protection des MP3 contre leur téléchargement. Les maisons de disques, Universal en tête, avaient exigé du site qu'il mette tout en œuvre pour empêcher que les vils pirates ne puissent télécharger les chansons. C'était, pour eux comme pour Sony BMG ou la SPPF, un prérequis essentiel à la signature de leurs accords, indispensables à la légalité du service. Sans doute conscients que tout effort était voué à l'échec, les fondateurs de Deezer se sont vite attelés à la tâche et ont remporté un certain succès.

L'application en Flash a été renforcée pour implémenter un semblant de DRM protégé par des sessions sécurisées. Les logiciels et les sites qui permettaient de télécharger directement sur Deezer sans passer par lui ont alors été réduits au silence... provisoirement.

Un développeur français, Solozerk, a mis en ligne le logiciel Dysnomia (gratuit et open-source, pour Windows et Linux) qui reproduit parfaitement le comportement de l'application Flash protégée, et permet de télécharger les MP3. "Utiliser du cryptage pour 'protéger' Deezer n'a en réalité strictement aucune utilité, puisque qu'on dispose du texte en clair (on a la version en clair du motif de recherche pour la bonne raison que c'est le visiteur qui le tape) et de la version cryptée (en sniffant la requete de recherche envoyée par l'applet pour le motif de recherche)", explique le développeur sur le blog de l'excellent Korben ().

L'exception pour copie privée (art. L122-5 du CPI) permet aux internautes de copier pour eux-mêmes les MP3 qu'ils peuvent écouter sur les services de streaming. Si illégalité du logiciel il y a, c'est éventuellement davantage dans le contournement même de l'application Flash et donc la violation du contrat d'utilisateur de Deezer que dans le champ de la contrefaçon de droits d'auteur. Mais tel qu'est fait Dysnomia, il est semble-t-il impossible à Deezer de repérer qui passe par l'application Flash et qui utilise le logiciel. En interdisant le téléchargement depuis le site officiel, les maisons de disques prennent donc le risque de renforcer ce genre de logiciels qui sont d'abord directement préjudiciables à leur client, Deezer, plutôt qu'à eux-mêmes. Les morceaux téléchargés sont en effet au format MP3 96 kbps, une qualité qui est loin de se suffir à elle-même. Elle ne pose pas plus de préjudice aux labels que les enregistrements radio des années 1980.

Publié par Guillaume Champeau, le 22 Novembre 2007 à 17h48
 
59
Commentaires à propos de «Télécharger les chansons sur Deezer, c'est possible avec Dysnomia»
Inscrit le 15/06/2003
141 messages publiés
Je participe vraiment pas beaucoup au site c'est vrai ( pour pas dire inexistant) mais quand j'ai lu cette news j'ai eu envie de hurler.

On ai toujours en train de pleurer qu'il n'y a pas d'offre légale qui soit intéressantes etc... et là pour une fois que des efforts sont fait on ne pense qu'a notre besoin égoïste de tout charger. Je trouve ça honteux. Après m'être battu contre la davidsi pendant des mois, franchement quand je vois ça je me demande pourquoi.

Allez disons le haut et fort, tout ce que tout le monde veut maintenant c'est remplir son hdd de n'importe quel moyens sans payer. Vous serez jamais contents. C'est pitoyable.

Sans respect dans votre vie, vous n' estes rien.
Inscrit le 25/12/2006
4054 messages publiés
Je participe vraiment pas beaucoup au site c'est vrai ( pour pas dire inexistant) mais quand j'ai lu cette news j'ai eu envie de hurler.

On ai toujours en train de pleurer qu'il n'y a pas d'offre légale qui soit intéressantes etc... et là pour une fois que des efforts sont fait on ne pense qu'a notre besoin égoïste de tout charger. Je trouve ça honteux. Après m'être battu contre la davidsi pendant des mois, franchement quand je vois ça je me demande pourquoi.

Allez disons le haut et fort, tout ce que tout le monde veut maintenant c'est remplir son hdd de n'importe quel moyens sans payer. Vous serez jamais contents. C'est pitoyable.

Sans respect dans votre vie, vous n' estes rien.



Je partage en partie cet avis. Cependant, ca ne semble pas illégal. Et de toute façon, du 96Kbps…
Inscrit le 13/08/2002
24765 messages publiés
Omega,

Encourager le développement d'une offre légale, ça n'est pas abandonner toute information sur ses failles. En l'espèce ce que l'article pointe, comme une série d'articles actuellement sur Ratiatum (pour ceux qui n'auraient pas repéré), c'est que les limitations imposées aux offres légales vont contre leur propre intérêt, et in fine contre l'intérêt des maisons de disques.
Inscrit le 14/06/2007
77 messages publiés
Les morceaux téléchargés sont en effet au format MP3 96 kbps, une qualité qui est loin de se suffir à elle-même.

Petite coquille : suffir -> suffire, et les morceaux ne sont pas tous en 96 kbps, il y a de tout, même des morceaux encodés en 320 kbps (par exemple : Incubus - Love Hurts).
[message édité par leto_2 le 22/11/2007 à 18:55 ]
Inscrit le 07/05/2005
230 messages publiés
Deezer c'est trop bien.
Pas besoin de télécharger a partir du site , il y as d'autres moyens .
Inscrit le 24/04/2007
3022 messages publiés
J'adore l'idée que la maigre qualité change quoi que ce soit. J'ai souvenir d'un certain radioblog pour lequel ça n'a rien changé, pas plus que le fait qu'il n'y ai jamais beaucoup de piste du même artiste, histoire de conserver un intérêt à l'album tout en faisant sa promotion ...
je trouve ça vraiment débile !!!! y a vraiment des connards qui, pour se la péter, crée des trucs pour mettre a terre un service qui, même si il n'est pas parfait et toussa, a le mérite d'exister.

(je n'attaque pas Korben que j'apprécie ici ... mais le créateur du truc)
Inscrit le 15/06/2003
141 messages publiés
Kad Redal > Je sais bien pour les articles; mais quand on voit les efforts de certains pour proposer des idées neuves aux consommateurs (en bataillant contre les majors ( musique, videos...)) et qui risque de finir hs parce que certains préfèrent avoir leur petit moment de gloire....

Franchement, quand on y pense Deezer apporte un souffle neuf loin des extraits de 30 sec ou des simple web radios ( des grandes enseignes). Mais avec des logiciels comme celui- ci (dysnomia) le site va avoir encore plus de mal à gagner/ conserver sa crédibilité au prés des maisons de disques. Du coups s'il ferme, tout le monde trouvera ça dommage mais personne ne prendra sa part de responsabilité.

Et c'est surtout de ça dont il s'agit à l'heure actuelle. Plus personne n'est responsable de rien. A lieu de créer un logiciels qui récupère les chansons, j'aurais plutôt fait un soft plus orienté web2.0 ( avec tags recommandations jaquette, rss en local) permettant d'affiner ses playlist sur deezer avec un fonction de découvertes comme le font last fm et pandora...

On sait qu'on peut télécharger, il existe des milliers de façons meis la questions qui se pose c'est doit on réellement tendre vers ce but la quelques soient les solutions proposées?

Je pense que c'est de notre responsabilité de dire non à certaines choses lorsqu'elles n'apporte rien si ce n'est une éphémère gloire personnelle.
D'accord avec Kad
.
[message édité par harakiri26 le 06/07/2009 à 13:57 ]
Inscrit le 27/02/2006
1 messages publiés
Entièrement d'accord avec Omega.
Franchement, pourquoi faire de la pub à ce logiciel ?

Merde, je l'aime bien Deezer moi, pour une fois qu'une plateforme offre un vrai service, agréable et utile au quotidien, pourquoi mettre en avant un logiciel permettant de la mettre à genou.

Vraiment, je ne vous suis pas la.
Inscrit le 23/02/2006
9969 messages publiés
Neuro (Modérateur(rice)) le 22/11/2007 à 20:58
Entièrement d'accord avec Omega.
Franchement, pourquoi faire de la pub à ce logiciel ?

Merde, je l'aime bien Deezer moi, pour une fois qu'une plateforme offre un vrai service, agréable et utile au quotidien, pourquoi mettre en avant un logiciel permettant de la mettre à genou.

Vraiment, je ne vous suis pas la.

Cela ne mettra pas deezer à genou, au contraire ! Le site sera de plus en plus fréquenté donc la pub rapportera de plus en plus.
Quand à mettre ko les maisons de disques, en réalité elles se chargent de le faire d' elles même en pratiquant des prix exorbitant sur leur produits.
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Il n'y a rien de neuf dans cette affaire, tout a déjà été dit depuis déjà 2 mois sur forum.ubuntu-fr.org .
La seule différence c'est que les programmes de téléchargement mis au point à l'époque n'ont jamais été rendus publics par respect pour ce que Deezer a entrepris.
Inscrit le 29/06/2003
2092 messages publiés
Il n'y a rien de neuf dans cette affaire, tout a déjà été dit depuis déjà 2 mois sur forum.ubuntu-fr.org .
La seule différence c'est que les programmes de téléchargement mis au point à l'époque n'ont jamais été rendus publics par respect pour ce que Deezer a entrepris.


Exact, mis à part que la discussion portait sur RadioBlogClub, (je me suis toujours demandé d'ailleurs si deezer n'était pas un affreux pompage du concept).

Ce que je trouve regrettable, et un peu limite, c'est de mettre en avant un POF pour sortir un soft "compilé" peu pratique, non fini, pas très bien écrit et un peu trop ciblé. En fait, d'un côté comme de l'autre où que l'on se situe, on se complet dans le pompage.

Pas très glorieux tout ça !
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
Il n'y a rien de neuf dans cette affaire, tout a déjà été dit depuis déjà 2 mois sur forum.ubuntu-fr.org .
La seule différence c'est que les programmes de téléchargement mis au point à l'époque n'ont jamais été rendus publics par respect pour ce que Deezer a entrepris.

Exact, mis à part que la discussion portait sur RadioBlogClub, [...].

Initialement oui, mais par la suite ce fil de discussion s'est orienté techniquement sur les mesures prises par Deezer pour empêcher le téléchargement. On peut d'ailleurs y lire l'intervention d'une personne disant travailler chez Deezer.
Inscrit le 10/01/2006
320 messages publiés
Cela ne mettra pas deezer à genou, au contraire ! Le site sera de plus en plus fréquenté donc la pub rapportera de plus en plus.

Tu parles, il ne faut même plus aller sur le site pour télécharger.
Tu lances l'application et ça télécharge tout. Il y aura plutôt moins de fréquentation.
Et de toute façon, aussitôt que les Majors auront lu cet article, ils vont remettre en cause leurs accords avec Deezer.


Je fais partie de ceux qui pensent que l'auteur de ce logiciel est un imbécile !
Cela ne mettra pas deezer à genou, au contraire ! Le site sera de plus en plus fréquenté donc la pub rapportera de plus en plus.

Tu parles, il ne faut même plus aller sur le site pour télécharger.
Tu lances l'application et ça télécharge tout. Il y aura plutôt moins de fréquentation.
Et de toute façon, aussitôt que les Majors auront lu cet article, ils vont remettre en cause leurs accords avec Deezer.


Je fais partie de ceux qui pensent que l'auteur de ce logiciel est un imbécile !


Après test du logiciel, je me range du coté des "contre". La facilité et la rapidité sont déconcertantes sans oublier la qualité somme toute acceptable bien qu'on puisse avoir mieux.

Je crains que le buzz autour de cet appli va se faire très très vite au vu des éléments que j'ai cité. :s
Inscrit le 02/03/2005
4753 messages publiés
Cela ne mettra pas deezer à genou, au contraire ! Le site sera de plus en plus fréquenté donc la pub rapportera de plus en plus.

Tu parles, il ne faut même plus aller sur le site pour télécharger.
Tu lances l'application et ça télécharge tout. Il y aura plutôt moins de fréquentation.
Et de toute façon, aussitôt que les Majors auront lu cet article, ils vont remettre en cause leurs accords avec Deezer.


Je fais partie de ceux qui pensent que l'auteur de ce logiciel est un imbécile !


Après test du logiciel, je me range du coté des "contre". La facilité et la rapidité sont déconcertantes sans oublier la qualité somme toute acceptable bien qu'on puisse avoir mieux.

Je crains que le buzz autour de cet appli va se faire très très vite au vu des éléments que j'ai cité. :s


Même sans ce logiciel on pouvait copier ce qu'on voulait sur Deezer......ça ne change pas grand chose.....il n'y a bien que les majors pour croire l'inverse
Inscrit le 02/03/2005
4753 messages publiés
c'est plus rapide qu'"Audacity"
Inscrit le 08/07/2006
654 messages publiés
Même sans ce logiciel on pouvait copier ce qu'on voulait sur Deezer......ça ne change pas grand chose.....il n'y a bien que les majors pour croire l'inverse


c'est ça le problème : ils y croyaient ; maintenant avec ce programme c'est fini
[message édité par juan le 23/11/2007 à 00:50 ]
Inscrit le 25/04/2005
148 messages publiés
Pour moi ce genre de logiciel n'a pas tant d'impact que ça.

D'une part, il y'a d'autres moyens de télécharger les musiques, plus rapides, meilleurs qualité etc... Se constituer une audiothèque avec ça, c'est pas vraiment adapté.

D'autre part le logiciel utilisant les requêtes du site web, ça ne fait aucune baisse de fréquentation pour le site (en tout cas le serveur ne voit pas la différence), et on sait toujours les artistes qui sont écoutés (puisque téléchargés) et donc ces derniers seront quand même rémunérés.
Inscrit le 27/09/2003
52 messages publiés
Pour moi ce genre de logiciel n'a pas tant d'impact que ça.

D'une part, il y'a d'autres moyens de télécharger les musiques, plus rapides, meilleurs qualité etc... Se constituer une audiothèque avec ça, c'est pas vraiment adapté.

D'autre part le logiciel utilisant les requêtes du site web, ça ne fait aucune baisse de fréquentation pour le site (en tout cas le serveur ne voit pas la différence), et on sait toujours les artistes qui sont écoutés (puisque téléchargés) et donc ces derniers seront quand même rémunérés.

Le logiciel n'affiche pas la pub, unique moyen de rémunération du site, à la limite ils auraient pu être fair-play et trouver moyen de l'intégrer, là ça fait pompage sauvage un peu...
Inscrit le 27/09/2003
52 messages publiés
bravo, c'était déjà possible mais maintenant que c'est à la portée de n'importe qui c'est soit la mort du site ou soit encore plus de verrous (quoique techniquement je ne vois les options restantes face au sniffing).
Inscrit le 18/12/2004
560 messages publiés
Je rejoins le camps de ceux qui trouvent pas ça très malin (sans aller à pousser des cris de cochon qu'on égorge).
Le problème avec ce genre de logiciels c'est qu'il participent à ajouter des arguments aux majors (genre : 'vous voyez, on leur offre un service légal plutôt pas mal et eux, ces méchants pirates pas beaux, ils pensent qu'à casser le systme pour tout avoir gratos").

Je me demande quand même des fois si les téléchargeurs de masse essayent pas de se tirer une balle dans le pied au même titre que les majors...
Le soft ne fonctionne plus chez moi même pour télécharger Tryad le groupe sous CC.
Inscrit le 02/03/2005
4753 messages publiés
Je rejoins le camps de ceux qui trouvent pas ça très malin (sans aller à pousser des cris de cochon qu'on égorge).
Le problème avec ce genre de logiciels c'est qu'il participent à ajouter des arguments aux majors (genre : 'vous voyez, on leur offre un service légal plutôt pas mal et eux, ces méchants pirates pas beaux, ils pensent qu'à casser le systme pour tout avoir gratos").

Je me demande quand même des fois si les téléchargeurs de masse essayent pas de se tirer une balle dans le pied au même titre que les majors...


Ben oui mais les majors on les a prévenu qu'on allait les couler, on les prend pas en traître , qu'ils ne nous prennent pas au sérieux c'est un autre sujet
[message édité par djjeffouille le 23/11/2007 à 12:40 ]
Inscrit le 24/11/2004
521 messages publiés
Je rejoins le camps de ceux qui trouvent pas ça très malin (sans aller à pousser des cris de cochon qu'on égorge).
Le problème avec ce genre de logiciels c'est qu'il participent à ajouter des arguments aux majors (genre : 'vous voyez, on leur offre un service légal plutôt pas mal et eux, ces méchants pirates pas beaux, ils pensent qu'à casser le systme pour tout avoir gratos").

Je me demande quand même des fois si les téléchargeurs de masse essayent pas de se tirer une balle dans le pied au même titre que les majors...


+1, On est d'accord , ce genre d'initiative n'est pas très malin, c'était de toute façon inévitable qu'un petit malin écrive ce genre de soft...Par contre il était, je pensse, pas très utile d'en parler, vu qu'il y a déjà des moyens (certes moins pratique) de récupperer les morceaux de deezer (et pas limités à 96kbps) gràce à certains plugins.... Et vu la frilosité des maisons de disque qui on déjà fait fermer le site une fois. Pour un scoop c'est un scoop.... Vous pourrez donc vous tenir responsable d'avoir relégué cette info minable, si deezer était amené à fermer une deuxième fois....
Inscrit le 24/11/2004
521 messages publiés
a quoi ça sert de telecharger des morceaux qui de toute façon sont accessibles en streaming ?????????????????????
à saturer ses disques durs pour rien???????
Je sors.
Inscrit le 07/08/2007
5 messages publiés
Que de réactions négatives...

donc "l'auteur du truc", c'est moi, et franchement, je doute fortement que Dysnomia ait le moindre impact sur la fréquentation de deezer. Comme je l'ai indiqué sur la page web, il s'agit simple d'une proof of concept, faite par jeu une aprés midi (mais qui de toute évidence plait aux gens, donc je compte continuer à le développer pour permettre la recherche et le téléchargement sur un paquet d'autres sites de contenu) et je doute que les gens se mettent à l'utiliser massivement à la place de deezer, tout simplement parce que ce n'est pas pratique. Franchement, si vous voulez écouter une musique vite fait, entre se connecter sur deezer.com et appuyer sur lecture et lancer le logiciel et télécharger la musique poussivement avant de la lire dans votre lecteur, qu'est ce que vous préférez ? l'interface de deezer est bien plus pratique et conviviale (ormis le fait qu'on doive désormais s'inscrire pour lire une musique - bien qu'on puisse la lire simplement en faisant un clic droit sur la piste dans l'applet flash).

La seule exception concerne les gens qui veulent effectivement télécharger de la musique, mais là encore trés franchement étant donné la qualité pourrie de la plupart des mp3 sur deezer, il n'y a pas photo, d'autant que les gens disposent d'une foule de moyens illégaux de le faire - les moyens légaux, par contre, on les attends toujours. Je parle d'une boutique en ligne toute bète regroupant des mp3 sans DRM disposant d'un catalogue fourni avec un prix raisonnable (et qui affiche le pourcentage reversé aux auteurs). Les seuls sites que je connais qui le font sont hébérgés en russie et ne redistribuent rien aux auteurs... personellement - et je pense que c'est le cas de la majorité des gens - si une telle boutique existait, je n'hésiterai pas à m'en servir.

Dysnomia, donc, n'est là que pour bien montrer qu'on ne peut *pas* permettre d'écouter du contenu sans permettre de le sauver (et également en tant qu'exemple technique pour ceux qui sont intéressés). C'est simplement impossible. Si les majors voulaient bien se rentrer ça dans le crane une bonne fois pour tout, peut-être qu'on assisterait à une évolution des choses dans le bon sens.

Par ailleurs, il y a sur deezer des artistes qui ont décidé de diffuser leur musique sous une license libre. Je me demande si ça leur plairait qu'on les diffuse sur un site empéchant la rediffusion de leurs oeuvres (d'autant que la license sous laquelle ils distribuent leur musique l'interdit générallement - je n'ai aucune connaissance en droit, mais pour moi ça ressemble à une violation de license).
[message édité par Solozerk le 23/11/2007 à 11:25 ]
Inscrit le 14/06/2007
77 messages publiés
Par ailleurs, il y a sur deezer des artistes qui ont décidé de diffuser leur musique sous une license libre. Je me demande si ça leur plairait qu'on les diffuse sur un site empéchant la rediffusion de leurs oeuvres (d'autant que la license sous laquelle ils distribuent leur musique l'interdit générallement - je n'ai aucune connaissance en droit, mais pour moi ça ressemble à une violation de license).

Ou encore par la diffusion de musique sous licences interdisant l'exploitation commerciale, cc-by-nc par exemple...

Oh, tu sais, ce n'est malheureusement pas grand chose comparé à d'autres illégalités qui l'affectent, comme la diffusion de catalogues pour lesquels Deezer n'a pas encore obtenu d'accord (seuls des accords avec Sony-BMG et la SPPF ont été annoncés, il reste donc encore EMI, Warner, Universal Music, et des indépendants comme la SCCP), comme un traitement des adresses IP contraire au droit informatique et libertés, etc .

Dysnomia, donc, n'est là que pour bien montrer qu'on ne peut *pas* permettre d'écouter du contenu sans permettre de le sauver (et également en tant qu'exemple technique pour ceux qui sont intéressés). C'est simplement impossible.

D'autant que d'un point de vue juridique, il n'est pas aussi certain que le voudrait Deezer qu'une telle sauvegarde soit illégale, au titre de la copie privée .
Inscrit le 13/04/2007
8712 messages publiés
Par ailleurs, il y a sur deezer des artistes qui ont décidé de diffuser leur musique sous une license libre. Je me demande si ça leur plairait qu'on les diffuse sur un site empéchant la rediffusion de leurs oeuvres (d'autant que la license sous laquelle ils distribuent leur musique l'interdit générallement - je n'ai aucune connaissance en droit, mais pour moi ça ressemble à une violation de license).

Ou encore par la diffusion de musique sous licences interdisant l'exploitation commerciale, cc-by-nc par exemple...

Oh, tu sais, ce n'est malheureusement pas grand chose comparé à d'autres illégalités qui l'affectent, comme la diffusion de catalogues pour lesquels Deezer n'a pas encore obtenu d'accord (seuls des accords avec Sony-BMG et la SPPF ont été annoncés, il reste donc encore EMI, Warner, Universal Music, et des indépendants comme la SCCP), comme un traitement des adresses IP contraire au droit informatique et libertés, etc .

Dysnomia, donc, n'est là que pour bien montrer qu'on ne peut *pas* permettre d'écouter du contenu sans permettre de le sauver (et également en tant qu'exemple technique pour ceux qui sont intéressés). C'est simplement impossible.

D'autant que d'un point de vue juridique, il n'est pas aussi certain que le voudrait Deezer qu'une telle sauvegarde soit illégale, au titre de la copie privée .




Il me semble qu'un membre du directoire de la Sacem sur ce sujet qui concerne la légalité de pouvoir enregistrer les titres diffusés en streaming sur Deezeer, t'avait répondu que l'enregistrement d'un titre à partir de Deezer était assimilé à de la copie privée, si le support sur lequel tu enregistres à fait l'objet de la rémunération pour copie privée :

C'est à lire ici :
Musique gratuite : qui paie ?



Leto_2 : Quelle est la position de la Sacem sur la légalité de faire une copie à usage privé de la musique diffusée par Deezer ?

Catherine Kerr-Vignale : Le contrat passé entre Deezer et la Sacem permet à l'internaute d'écouter en illimité des oeuvres musicales. Si l'on peut enregistrer Deezer, comme on le fait déjà de la radio, cela sera fait sur des supports vierges sur lesquels la rémunération pour copie privée sera perçue pour le compte, non seulement des auteurs, mais des producteurs et des artistes interprètes, comme cela est fixé par l'ensemble des décisions adoptées dans le cadre de la commission d'Albis.

.../...

martingale : Votre réponse à la question de leto_2 laisse à penser que les actes de reproduction effectués à partir d'un flux sont donc bien couverts par l'exception de l'article L. 122-5 2° CPI (copie privée). Il n'existe donc pas de préjudice injustifié au sens du test en trois étapes si une rémunération est perçue pour la copie privée ?

leto_2: Pour faire suite à votre réponse à ma question et pour être sûr de l'avoir bien comprise, cela signifie donc que faire une copie privée d'un morceau diffusé par Deezer est légal ?

Catherine Kerr-Vignale : Je ne savais pas que l'article L 122-5 2° du CPI était si bien connu du grand public ! Réponse à leto_2 : pour autant que la copie soit faite dans le respect des dispositions prévue dans la loi et que la rémunération pour copie privée ait bien été perçue.

.../...

[Lire l'intégralité de ce chat en ligne]



Alors, que penser et que doit-on conclure ?
Inscrit le 18/12/2004
560 messages publiés
Que de réactions négatives...

donc "l'auteur du truc", c'est moi, et franchement, je doute fortement que Dysnomia ait le moindre impact sur la fréquentation de deezer. Comme je l'ai indiqué sur la page web, il s'agit simple d'une proof of concept, faite par jeu une aprés midi (mais qui de toute évidence plait aux gens, donc je compte continuer à le développer pour permettre la recherche et le téléchargement sur un paquet d'autres sites de contenu) et je doute que les gens se mettent à l'utiliser massivement à la place de deezer, tout simplement parce que ce n'est pas pratique. Franchement, si vous voulez écouter une musique vite fait, entre se connecter sur deezer.com et appuyer sur lecture et lancer le logiciel et télécharger la musique poussivement avant de la lire dans votre lecteur, qu'est ce que vous préférez ? l'interface de deezer est bien plus pratique et conviviale (ormis le fait qu'on doive désormais s'inscrire pour lire une musique - bien qu'on puisse la lire simplement en faisant un clic droit sur la piste dans l'applet flash).

La seule exception concerne les gens qui veulent effectivement télécharger de la musique, mais là encore trés franchement étant donné la qualité pourrie de la plupart des mp3 sur deezer, il n'y a pas photo, d'autant que les gens disposent d'une foule de moyens illégaux de le faire - les moyens légaux, par contre, on les attends toujours. Je parle d'une boutique en ligne toute bète regroupant des mp3 sans DRM disposant d'un catalogue fourni avec un prix raisonnable (et qui affiche le pourcentage reversé aux auteurs). Les seuls sites que je connais qui le font sont hébérgés en russie et ne redistribuent rien aux auteurs... personellement - et je pense que c'est le cas de la majorité des gens - si une telle boutique existait, je n'hésiterai pas à m'en servir.

Dysnomia, donc, n'est là que pour bien montrer qu'on ne peut *pas* permettre d'écouter du contenu sans permettre de le sauver (et également en tant qu'exemple technique pour ceux qui sont intéressés). C'est simplement impossible. Si les majors voulaient bien se rentrer ça dans le crane une bonne fois pour tout, peut-être qu'on assisterait à une évolution des choses dans le bon sens.

Par ailleurs, il y a sur deezer des artistes qui ont décidé de diffuser leur musique sous une license libre. Je me demande si ça leur plairait qu'on les diffuse sur un site empéchant la rediffusion de leurs oeuvres (d'autant que la license sous laquelle ils distribuent leur musique l'interdit générallement - je n'ai aucune connaissance en droit, mais pour moi ça ressemble à une violation de license).


Mon point de vue n'est pas bien ou pas bien mais l'interpretation que vont en avoir les majors et leurs laquets c'est tout.

Que tu le fasse ok, pas de problème (c'est même très bien au contraire) mais ne le diffuse pas afin qu'il n'y ai pas d'embiguité en ces temps de "sont tous méchants les internautes".
Inscrit le 29/06/2003
2092 messages publiés
Que de réactions négatives...


Meuh non !

Je te rejoint sur "ta" vision de Deezer, bien que comme je l'ai dit précédemment tu t'éloignes quand même du cadre du POF
Ce qui est lamentable c'est la manière dont a été présenté cette news, ce qui est également lamentable c'est comment a été prise cette news par certain, ce qui risque d'être lamentable, c'est que en sortant du cadre du POF, le discourt n'a plus tout à fait le même sens.
Inscrit le 18/09/2005
17 messages publiés
Que de réactions négatives...

donc "l'auteur du truc", c'est moi, et franchement, je doute fortement que Dysnomia ait le moindre impact sur la fréquentation de deezer. Comme je l'ai indiqué sur la page web, il s'agit simple d'une proof of concept, faite par jeu une aprés midi (mais qui de toute évidence plait aux gens, donc je compte continuer à le développer pour permettre la recherche et le téléchargement sur un paquet d'autres sites de contenu) et je doute que les gens se mettent à l'utiliser massivement à la place de deezer, tout simplement parce que ce n'est pas pratique. Franchement, si vous voulez écouter une musique vite fait, entre se connecter sur deezer.com et appuyer sur lecture et lancer le logiciel et télécharger la musique poussivement avant de la lire dans votre lecteur, qu'est ce que vous préférez ? l'interface de deezer est bien plus pratique et conviviale (ormis le fait qu'on doive désormais s'inscrire pour lire une musique - bien qu'on puisse la lire simplement en faisant un clic droit sur la piste dans l'applet flash).

La seule exception concerne les gens qui veulent effectivement télécharger de la musique, mais là encore trés franchement étant donné la qualité pourrie de la plupart des mp3 sur deezer, il n'y a pas photo, d'autant que les gens disposent d'une foule de moyens illégaux de le faire - les moyens légaux, par contre, on les attends toujours. Je parle d'une boutique en ligne toute bète regroupant des mp3 sans DRM disposant d'un catalogue fourni avec un prix raisonnable (et qui affiche le pourcentage reversé aux auteurs). Les seuls sites que je connais qui le font sont hébérgés en russie et ne redistribuent rien aux auteurs... personellement - et je pense que c'est le cas de la majorité des gens - si une telle boutique existait, je n'hésiterai pas à m'en servir.

Dysnomia, donc, n'est là que pour bien montrer qu'on ne peut *pas* permettre d'écouter du contenu sans permettre de le sauver (et également en tant qu'exemple technique pour ceux qui sont intéressés). C'est simplement impossible. Si les majors voulaient bien se rentrer ça dans le crane une bonne fois pour tout, peut-être qu'on assisterait à une évolution des choses dans le bon sens.

Par ailleurs, il y a sur deezer des artistes qui ont décidé de diffuser leur musique sous une license libre. Je me demande si ça leur plairait qu'on les diffuse sur un site empéchant la rediffusion de leurs oeuvres (d'autant que la license sous laquelle ils distribuent leur musique l'interdit générallement - je n'ai aucune connaissance en droit, mais pour moi ça ressemble à une violation de license).


Je suis tout à fait d'accord avec toi!
Inscrit le 04/01/2005
284 messages publiés
Le problème n'est pas qu'un soft soit créé, mais plutot qu'il apparaisse à la une de Rat'.

Les majors ne se voilent pas la face, elles savent bien que des petits malins arrivent toujours à contourner le système.
Tant que ca s'arrête là je pense qu'elle le tolère.

Mais il est évident que si des sites à forte fréquentation commence à communiquer là-dessus, et que l'utilisation d'un soft pour contourner se démocratise, les majors vont réagir, en interdisant Deezer par exemple.
[message édité par fcreach le 23/11/2007 à 13:29 ]
Inscrit le 21/03/2006
8 messages publiés
Ca vaut rien deezer, la qualité du son est mauvaise, je préfère SoulSeek
Inscrit le 02/03/2005
4753 messages publiés
Ca vaut rien deezer, la qualité du son est mauvaise, je préfère SoulSeek


c'est vrai que le son est pas terrible sur DEEZER je confirme.....je m'en vais essayer ton "SoulSeek" pour voir
Inscrit le 02/03/2005
4753 messages publiés
Ca vaut rien deezer, la qualité du son est mauvaise, je préfère SoulSeek


c'est vrai que le son est pas terrible sur DEEZER je confirme.....je m'en vais essayer ton "SoulSeek" pour voir


Dis donc ! ça serait pas du Peer to Per Soulseek ?
Inscrit le 14/06/2007
77 messages publiés
salut Natacha,

oui tout à fait.
Ce que j'en pense pour ma part est expliqué ici : http://forum.framaso...p=223245#223245

Entre temps, j'ai reçu d'autres réponses sur cette même question de la SPPF et de la Sacem, je ferai un message prochainement pour les exposer et commenter, ça vaut le détour. :-)
Inscrit le 13/04/2007
8712 messages publiés
salut Natacha,

oui tout à fait.
Ce que j'en pense pour ma part est expliqué ici : http://forum.framaso...p=223245#223245

Entre temps, j'ai reçu d'autres réponses sur cette même question de la SPPF et de la Sacem, je ferai un message prochainement pour les exposer et commenter, ça vaut le détour. :-)


Salut et merci de ta réponse,

Je suis bien certain que les réponses qui t'ont été fournies par les SPPF et SACEM valent le détour, et je ne serais pas surpris de découvrir certaines contradictions dans leur argumentaire respectif.

Alors merci d'avance de nous faire profiter de tes commentaires ici sur ce forum.



PS:
D'ores et déjà la distinction à faire entre le disque dur interne non soumis à la taxe, et le disque dur externe qui lui y est soumis. Comme le watermarkinq (le tag) de certains fichiers en question, qui disparait ou non selon la méthode de sauvegarde utilisée ...

Je sens qu'on va se régaler à lire ton analyse.


[Edit pour ajout d'un PS]
[message édité par Natasha le 29/11/2007 à 14:47 ]
Inscrit le 14/06/2007
77 messages publiés
Merci, ça sera sans doute pour la semaine prochaine, hier au menu c'était Deezer et le filtrage des internautes .
Inscrit le 14/06/2007
77 messages publiés
Finalement j'ai laissé passer un mois pour voir si la SPPF voulait compléter sa réponse, mais elle ne l'a pas fait. À lire ici , et bonne lecture !

edit : orthographe
[message édité par leto_2 le 12/01/2008 à 13:57 ]
Finalement j'ai laissé passé un mois pour voir si la SPPF voulait compléter sa réponse, mais elle ne l'a pas fait. À lire ici , et bonne lecture !

Rigolo les affirmations de la SPPF.
le téléchargement de phonogramme sur Internet entre dans le champ de la copie privée lorsqu'il est effectué de manière légale c'est-à-dire acheté sur un site de vente en ligne tel que Fnac Itunes ou d'autres. Dans ce cas et seulement dans ce cas, les ventes sont prises en compte pour le calcul de la copie privée.

Tout téléchargement effectué sans l'autorisation de son producteur est un acte de contrefaçon. Cf. article 335-4 du CPI

Si on suit la logique de leur raisonnement, enregistrer des morceaux qui passe sur une radio hertzienne deviendrait il egalement illegal?
[message édité par DerKraKen le 12/01/2008 à 12:59 ]
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 12/01/2008 à 13:50
Finalement j'ai laissé passé un mois pour voir si la SPPF voulait compléter sa réponse, mais elle ne l'a pas fait. À lire ici , et bonne lecture !

Rigolo les affirmations de la SPPF.
le téléchargement de phonogramme sur Internet entre dans le champ de la copie privée lorsqu'il est effectué de manière légale c'est-à-dire acheté sur un site de vente en ligne tel que Fnac Itunes ou d'autres. Dans ce cas et seulement dans ce cas, les ventes sont prises en compte pour le calcul de la copie privée.

Tout téléchargement effectué sans l'autorisation de son producteur est un acte de contrefaçon. Cf. article 335-4 du CPI

Si on suit la logique de leur raisonnement, enregistrer des morceaux qui passe sur une radio hertzienne deviendrait il egalement illegal?

Ca l'a toujours été.
Ca l'a toujours été.




Absolument pas. L'article L. 122-5 du Code de Propriété Intellectuelle (CPI) prévoit que lorsqu'une œuvre à été divulguée, son auteur ne peut en interdire les copies ou reproductions "strictement réservées à l'usage du copiste et non destinées à une utilisation collective". Cette disposition est reprise par l'article 211-3 du même code pour les artistes-interprètes et les producteurs de phonogrammes et de vidéogrammes. En vertu de cette exception, il est possible à tout un chacun par exemple de copier un film sur une cassette vidéo, un CD audio sur son disque dur, une chanson qui passe à la radio, permettant à l'acquéreur légitime(ou à son auditeur légitime) de jouir de l'œuvre comme il l'entend dans un cadre strictement personnel ou familial.
C'est donc l'utilisation qui peut etre illégale(par exemple pomper des morceaux sur la radio et les diffuser en public) pas le simple fait de copier une chanson.
Voir ici:
http://www.01net.com...cle/195431.html
http://www.celog.fr/cpi/lv1_tt2.htm#c2
Voir également la réaction d'un officiel de la sacem apropos de la légalité de l'enregistrement sur deezer et sur la radio en général:
leto_2 : Quelle est la position de la Sacem sur la légalité de faire une copie à usage privé de la musique diffusée par Deezer ?
Catherine Kerr-Vignale : Le contrat passé entre Deezer et la Sacem permet à l'internaute d'écouter en illimité des oeuvres musicales. Si l'on peut enregistrer Deezer, comme on le fait déjà de la radio, cela sera fait sur des supports vierges sur lesquels la rémunération pour copie privée sera perçue pour le compte, non seulement des auteurs, mais des producteurs et des artistes interprètes, comme cela est fixé par l'ensemble des décisions adoptées dans le cadre de la commission d'Albis.

http://www.lesechos....s/300208935.htm
[message édité par DerKraKen le 15/01/2008 à 01:47 ]
Inscrit le 22/07/2008
5 messages publiés
c'est pas moi qui vait pleurer pour eux, surtout sur universal music et sony music qui ont augmenter le prix des cd et dvd vierge ont les supports vierge les plus cher d'europe,je réponds a ze_katt l'enregistrement d'une radio pour son usage privé n'est pas interdit,d'ailleur pour ça il y a radiotraker qui vous met en mp3 les tubes qui passe a la radio et c'est parfaitement légale, quand internet deviendra comme alcatraze le monde sera bien triste,le site virgine et la fnac propose des mp3 payant à 1€ deja sans le support je trouve ça tres chere mais en plus les mp3 sont protègés ont rien en faire du tout apart les lires sur sont propre ordi,enfouaré
Inscrit le 22/07/2008
5 messages publiés
continuer a les pleurés les pauvre maison de disque offré vos dons
Inscrit le 22/07/2008
5 messages publiés
moi je porte un sierge tout les jours à l'eglise pour que dieu rendent les maisons de disque encore plus riche et mettent les mp3 pas à 1€ mais 5€,ils en ont besion mobilisé vous,il faut qu'ils continue à pouvoir chauffé leur piscine interieur de leur 7eme maison de campagne qui ne leur sert que l'hivers
Inscrit le 22/07/2008
5 messages publiés
dommage que je sois pas au gouvernement j'adore les moutons comme vous je vous tonderais à fond en vous inventant des taxes pour votre bien biensur
Inscrit le 22/07/2008
5 messages publiés
sony music que votre nom sanctifier et nos supports vierge soit surtaxé que votre regne arrive et que viennent le jour ou nous n'auront plus le choix que de vous servir en vous donnant une offrande chaque mois pour ce ke nous revont de telecharger,"la taxe des reves"
Inscrit le 24/04/2007
3022 messages publiés
Inscrit le 01/09/2008
1 messages publiés
Gnééé. SPèce de petit gamin va..

Le gros problème aujourd'hui il est pas de savoir quels sont les prix et tout sa . Je vous parie tout ce que vous voulez que même si les cd les films les jeux étaient vendus à 1€, on continuerais de télécharger parce que c'est simple rapide et sans soucis.


Faut réfléchir un moment avant d'enflammer le grand méchant bourgeois sony qui exploite le peuple (bonjour le niveau de réflexion putain -_-' ).

Cd trop chers, les gens n'achètent plus. Ils téléchargent. Les maisons de disques ont moins d'argent, alors ils sont obligés d'augmenter leurs prix, question de sécurité. Les gens téléchargent encore plus. Le problème il est que ni du coté des majors ni du coté des "simples gens" on veut bien avancer.


Alors okay je vais me faire incendier on va me dire mais les maisons de disques elle payent leurs musiciens comme des chiens etc etc..enfin je me lance quand même : Qu'est ce qui va arriver quand les artistes pourront plus vivre de leur musique ? Jve dire, jsais pas mais c'est vraiment l'enjeu du truc quoi. Pour l'instant tout va bien on peut télécharger tranquillement parce que les artistes continuent de faire leur musiques et qu'on peut aller les voir en concert. Mais c'est pas dit que sa continue.

Tout le monde s'en fou parce que voilà s fait du bien de s'attaquer aux grandes méchantes entreprises que ce soit de la musique de ciné ou du jeux videos parce que bouuuuh elles sont riches et c'est pas bien d'être riche, sa veut forcément dire qu'elles exploitent le peuple hein -_-' on pense tous que 'toute manière elles ont assez d'argent pour survivre indéfiniment et que tout ira pour le mieux...



Alors bien sûr d'un coté tout est devenu trop cher c'est une certitude...d'un autre coté on est de plus en plus radin. c'est un cercle vicieux.


J'aimerais que s'ouvre enfin un véritable débat sur le téléchargement illégal qui ne reposerait pas seulement sur la bataille des grands méchants entrepreneurs sans aucunes valeurs et le peuple qui vit dans la misère..
Inscrit le 31/12/2004
951 messages publiés
Et bien je t'en prie, commence le débat.
Inscrit le 01/10/2008
1 messages publiés
Cher Benito45

Je pense que tu te fourvoie dans ton appréciation de la situation. selon toi si les gens n'achètent plus, les maisons de disques sont obligés d'augmenter leur prix.Si tu avait eu quelques notions en économie, tu saurais que la loi du marché fonctionne sur l'équilibre entre l'offre et la demande et que si la demande baisse (moins d'acheteurs) la réaction naturelle est de baisser ses prix et non pas de les augmenter. ce qui te semble être un argument pour défendre les maisons de disques montre aux contraire que ces dernières ne joue pas le jeu. D'autant plus que si les ventes redécollent elles augmenteront naturellement leur prix du fait de l'augmentation de de la demande.Bref toutes les excuses sont bonnes pour faire grimper les prix.

La où je te rejoins c'est qu'il faut éviter d'être manichéen et de considérer qu'il a d'un coté les pas beaux et les opprimés de l'autre.Il faut, je pense, prendre en compte tous les acteurs : les artistes, les majors et les consommateurs. Les artistes veulent que leurs musiques soit écoutée tout en continuant a gagner suffisamment pour vivre et composé d'autres morceaux, les consommateurs veulent écoutée de la musique sans se ruiner pour cela.l'intermédiaire c'est la major qui veut faire le plus de profit possible en vendant très cher d'un coté et en reversant le moins possibles aux auteurs de l'autre.Beaucoup l'ont bien compris puisqu'il préfèrent largement gagner leur vie en donnant des concerts.les rares à se plaindre gagne suffisamment pour s'autoproduire.

La réalité est que les maisons de disques ont raté le coche de la commercialisation sur le net et continue a voir le net comme un espace publicitaire gratuit (ce dont il ne se plaigne pas le moins du mode)et de vente par correspondance pour consommateurs peu enclin a se déplacer au lieu d'y voir un réel espace de commercialisation a conquérir.la réalité les à rattraper et il se trouvent maintenant en concurrence avec leur propres clients qu'ils ont délaissés.A eux maintenant de montrer leur désir d'être concurentiel en pratiquant des prix attractifs.Quand on connait le prix ridicule des technologie numérique on est effectivement en droit de se poser des questions sur leur marges quand elles proposent le morceaux a 1 euros.

Voila ma petite participation au débat lancé par Benito45, j'attends vos réactions messieurs et mesdames.
Inscrit le 14/01/2009
1 messages publiés
J'arrive tard sur ce forum pour rejoindre Sydharta.

L'une des erreurs de ce problème est de voir les choses manichéennes avec des notions de bien/mal.

Chacun fait son bizness et l'objectif des majors est de faire de l'argent, des artistes de vivre de leur musiques et des clients d'écouter de la musique au meilleur prix.

Les majors, et de manière générale, les sociétés faisaient (relativement) la pluie et le beau temps sur le marché de la musique.

Ce qu'à apporter Internet, c'est une nouvelle relation entre les clients et l'artiste. Et ce canal les sociétés l'ont trop souvent délaissé ne comprennant pas la révolution qui s'opèrait sous leurs yeux: les gens pouvaient communiquer entre eux, partageaient et cela en dehors de tout instance de contrôle (entreprise, gouvernement).

Les internautes ont pris le pouvoir sur ce moyen de communication court-circuitant ainsi les autres moyens de communication (presse, réseaux de vente, téléphone) et 'libérant la démocratie' (plus ou moins car tout le monde n'a pas accès au net):
les utilisateurs ont pu partager leurs outils, leurs pensés, leurs envies, etc.

Ce qui ne peut bien sûr ne peut pas plaire aux sociétés et gouvernements qui, au lieu d'accepter ce mouvement et de l'adopter, cherchent à le briser. 'You can stop the party but you won't stop the futur' comme le clamait un vieux hymne techno.

Une fois que les majors auront compris ET accepté cela, elles pourront modifier leur modèle économique et continuer à faire de l'argent. Ce qu'à compris les créateur de Deezer qui s'adapte aux internautes tout en étant viable dans l'économie de marché.

voilà ma participation... @+
Inscrit le 20/08/2009
1 messages publiés
Je vois pas bien l'utilité de pirater du gratuit, le jour ou on trouvera plus un seul sponsor à cause du piratage en masse on aura réussi à mettre définitivement les marchés de l'art et de la culture à genoux. Voler ce que déjà on peut avoir gratuitement n'a aucun intérêt exepté celui de nuire à la culture. C'est préparer les dictatures de demains.
Inscrit le 21/09/2007
46 messages publiés
wouai.... de toute facon ya pleins de chansons que je veux ecoute et ne peux pas car bloquee parce que je n'habite pas dans le bon pays F--- that S--t.
donc bon leur logiciel ne me permettra pas d'ecouter les artistes bloques...
Donc tant pis mort a deezer z'ont cas liberer la musique pour tout les pays....
Inscrit le 21/09/2009
1 messages publiés
Inscrit le 12/01/2010
1 messages publiés
Le marché de l'art et la culture ? Voilà tout le problème, ça ne devrait pas être un marché, on ne peut pas vendre les gens, on ne devrait pas pouvoir vendre leur culture. C'est une idée qui date des colonies, ça...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2007
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9