Le service P2P Madster fait de la résistance, et refuse d'obéir aux ordonnances judiciaires (voir notre actualité du 24 novembre 2002). De ce fait, ils risquent $51.000 d'amende lors d'une prochaine audition le 23 janvier 2003.

Le 30 octobre dernier, Johnny Deep recevait l’ordre de surveiller les échanges effectués sur Madster, et de filtrer les contenus illégaux.
Celui-ci n’optempérant pas, c’est le 2 décembre que la justice américaine a demandé au service établi en Albanie de fermer ses serveurs.

Mais s’obstinant dans le refus d’appliquer les décisions de justice ordonnées à Chicago, c’est finalement 34 jours d’amendes à $1500 que risque de devoir payer Madster (soit un total de $51000).

Johnny Deep s’est refusé à tout commentaire, précisant toutefois qu’il ignorait si le réseau était toujours fonctionnel (il semble bien que oui).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés