En étant la première femme à arriver devant les tribunaux face à la RIAA, Jammie Thomas devint le symbole de toute une lutte contre la politique de persécution orchestrée par les majors. Malheureusement, le procès tourna au vinaigre et la poussa à lancer une collecte de fond dans le but de la soulager d’une partie du poids de sa condamnation pécuniaire. Ce qu’elle présentait alors comme une idée qu’on lui avait suggéré sur son blog se transforme désormais en véritable petit merchandising de star.

Cafepress propose des articles de soutien à Jammie Thomas allant du pull au string, en passant par le T-shirt pour chien, le mug, ou la chope de bière. Tous arborent le logo Free Jammie / Free Everyone. Une manière pour le moins originale d’apporter sa contribution à la présumée P2Piste dont on attend toujours le recours en appel.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés